Economie

Quel événement sportif a obtenu la meilleure affluence en 2014 ?

Au sein de son édition 2015 du baromètre Global Sports Impact Report, le groupe Sportcal a établi une hiérarchie des événements sportifs ayant reçu le plus grand nombre de spectateurs. Si le classement de la Coupe du Monde brésilienne n’est pas une surprise, ce rapport traduit néanmoins le succès populaire suscité par l’événement. Explications…

Malgré la concurrence de nombreux événements sportifs mondiaux en cette année 2014, la Coupe du Monde de football qui s’est déroulée au Brésil se situe sans surprise en tête du classement des affluences. D’après une étude menée par Sportcal et publiée dans son rapport Global Sports Impact, l’édition brésilienne de la Coupe du Monde a attiré près de 3,5 millions de spectateurs.

Il s’agit ainsi de la 2ème Coupe du Monde de l’histoire avec la plus forte affluence ! L’événement a connu une hausse de près de 10% de son nombre de spectateurs par rapport à l’édition 2010 qui s’est déroulée en Afrique du Sud. Seul le Mondial 1994 organisé aux Etats-Unis parvient à faire mieux en termes d’affluence avec un nombre cumulé de spectateurs de 3,587 millions. Une performance d’autant plus remarquable que le nombre d’équipes participant au Mondial à l’époque n’était que de 24, réduisant le format de la compétition à 52 rencontres contre 64 actuellement.

Néanmoins, cette statistique témoigne tout de même du succès populaire rencontré par cette Coupe du Monde 2014, avec une affluence moyenne par match supérieure à 53 500 spectateurs. Le Mondial brésilien a reçu 2,6 fois plus de spectateurs en affluence cumulée que le deuxième événement sportif de 2014. Il s’agit des Jeux du Commonwealth qui ont réuni 1,3 million de spectateurs.

coupe du monde 1994

La Coupe du Monde 1994 organisée aux Etats-Unis conserve son record d’affluence cumulée

Enfin, grand concurrent du mondial brésilien, les Jeux Olympiques d’Hiver de Sotchi ne se classent qu’au 3ème rang avec une affluence cumulée de 1,1 million de spectateurs. L’événement a perdu près de 27% de son affluence par rapport à l’édition 2010 qui s’était déroulée à Vancouver, au Canada. Une statistique qui peut paraître inquiétante alors que la prochaine Coupe du Monde de football se déroulera en Russie.

Ce chiffre illustre également la difficulté pour les Jeux Olympiques d’Hiver de rivaliser avec une Coupe du Monde de football. Par le biais de cette lecture, la posture du CIO est compréhensible quant à son refus d’un décalage de la Coupe du Monde de football organisée au Qatar en février 2022, rentrant directement en conflit avec le calendrier des JO d’hiver. Un problème calendaire qui a contraint la FIFA à fixer le Mondial qatari en novembre-décembre 2022, provoquant un mécontentement important de la part des différents patrons de ligues européennes.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer