Economie

Lionel Messi remporte une première bataille judiciaire

Alors que la star argentine a suscité l’ouverture de plusieurs enquêtes en Espagne pour fraude fiscale, Lionel Messi a remporté une bataille importante mi-décembre lui permettant de s’extraire indemne d’une première affaire judiciaire. Explications…

Lionel Messi parviendra-t-il à s’en sortir sans encombre de ses ennuis judiciaires au sujet de prétendues opérations de fraudes fiscales ? Pour le moment, son image ne semble pas touchée puisque la star du FC Barcelone est le sportif ayant généré les plus importantes recettes commerciales sur l’année 2015.

Si son image n’est pas écornée pour le moment, le joueur s’attelle également à remporter ses différents combats sur le terrain de la justice. Et le génie argentin est parvenu à gagner une première victoire importante il y a quelques jours en sortant blanchi d’une enquête ouverte au sujet de l’organisation de plusieurs rencontres amicales.

Via son association les amis de Messi, le joueur était soupçonné d’avoir touché de rondelettes sommes pour avoir participé à plusieurs rencontres amicales en Amérique Latine entre 2012 et 2013 (Mexique, Pérou, Colombie) tout en dissimulant les sommes versées au fisc espagnol.

Après plusieurs mois d’enquête, la justice espagnole a finalement décidé de ne retenir aucune charge contre l’attaquant du FC Barcelone dans cette affaire. Les éclairages apportés par l’entrepreneur argentin Guillermo Javier Marín, organisateur des rencontres amicales, ont permis d’innocenter le joueur du FC Barcelone. Il a notamment déclaré que les sommes versées à Lionel Messi servaient exclusivement à couvrir les frais logistiques (transport + hébergement) lors de l’organisation des rencontres amicales.

Alors que Messi est parvenu à s’extirper de cette première affaire, un procès d’une ampleur plus importante attend le joueur argentin dans le courant de l’année 2016. Il devra notamment répondre aux accusations d’opérations de fraude fiscale pour un montant total de 4,16 M€. Via la complicité de son père, Messi est soupçonné d’avoir mis en place un système de sociétés écrans permettant de pratiquer l’évasion fiscale sur une partie de ses recettes liées à son image. Même si une telle peine est rarement appliquée en Espagne pour ce type d’affaire, Messi risque de la prison ferme s’il venait à être jugé coupable par la justice espagnole….

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 


Source photo à la Une : © Leo Messi (Facebook)

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer