Stratégie

Michel Platini est-il toujours soutenu par les fédérations européennes ?

Alors qu’une lourde suspension de huit ans a été prononcée hier par la commission d’éthique de la FIFA à son encontre, Michel Platini compte poursuivre le combat pour au moins laver son honneur. Si en France, tout le milieu footballistique condamne cette sanction, Platini a perdu de nombreux soutiens dans le football européen…

Michel Platini n’est pas seul dans son combat. Alors qu’il va déposer un recours devant le TAS pour casser au plus vite sa suspension de 8 ans infligée hier par la commission d’éthique de la FIFA afin de lui permettre de concourir à l’élection présidentielle de la FIFA ou, tout au moins, de laver son honneur ; Michel Platini a reçu de nombreux témoignages de soutien de la part du monde footballistique français.

Noël Le Graët, président de la fédération française de football, n’a pas perdu une minute pour évoquer le sujet hier dans la presse. « Cette suspension de Michel Platini m’attriste et me choque. Elle paraît invraisemblable. Mais elle ne me surprend pas. Le porte-parole de la commission d’éthique avait déjà annoncé que Michel serait suspendu pour plusieurs années. Michel Platini a été jugé d’avance. Ce qui est incroyable du point de vue du droit. Mais j’ai confiance, malgré tout. Michel Platini a encore des possibilités de recours notamment devant le TAS. Il va continuer à se battre. Sa vie a été dédiée au football. Il a fait de grandes choses à l’UEFA. J’espère que sa bonne foi sera reconnue » a alors indiqué le patron du football français dans un communiqué.

D’autres soutiens français se sont exprimés sur le sujet, parfois n’hésitant pas à évoquer à demi-mot la théorie du complot pour expliquer une telle décision prise par la commission d’éthique. « C’est dur, inapproprié. Il doit certainement déranger » a alors commenté Alain Giresse, ex-partenaire de Michel Platini au sein de l’équipe de France. « Le problème de Michel Platini, c’est le timing. Cela tombe au mauvais moment » a alors indiqué Raymond Domenech, également convaincu de l’innocence de Platini.

Si en France, les acteurs du milieu du ballon rond sont plus ou moins convaincus de l’honnêteté de Michel Platini, les réactions sont beaucoup plus mitigées du côté des autres dirigeants européens. « Ce n’est que l’énième moment où l’on touche le fond en ce qui concerne l’image que donne la FIFA et désormais l’UEFA, à cause de l’implication de Platini » a alors réagi Michael Van Praag, président de la fédération néerlandaise.

Pour Reinhard Rauball, la culpabilité de Platini ne fait également pas l’ombre d’un doute. Le président par intérim de la fédération allemande de football se projette déjà dans l’avenir afin de réformer la gouvernance du football mondial. « Changer les têtes n’est pas suffisant. Il faut regagner la confiance, la crédibilité. Cela va prendre des années » a ainsi exprimé le patron du football allemand.

La perte de soutien des fédérations européennes n’est pas un phénomène nouveau pour Michel Platini depuis l’éclatement de l’affaire du versement d’une somme de 2 millions de francs suisses émis par Sepp Blatter à l’égard du patron de l’UEFA en 2011. La fédération anglaise de football avait déjà indiqué mi-octobre qu’elle ne soutiendrait plus la candidature du dirigeant français tant que ce dernier n’était pas blanchi par la justice.

Au final, après ce lourd verdict prononcé par la commission d’éthique, seule la fédération russe a défendu publiquement le cas de Michel Platini, par la voix de son président et ministre des sports. Vitaly Mutko a alors regretté un châtiment sévère tout en évoquant un mauvais jour pour le football européen.

Alors que son combat judiciaire est encore loin d’être gagné, Michel Platini a perdu beaucoup de crédit dans cette affaire. Il semble désormais acquis que le dirigeant du football européen ne sera pas le prochain président de la FIFA le 26 février prochain. Désormais, il va devoir se battre pour néanmoins retrouver sa place à la tête du football européen…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 


Source photo à la Une : © Standard.co.uk

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer