Stratégie

Middlesbrough FC rationalise ses dépenses

Alors que le club de Championship, Middlesbrough FC a accusé de lourdes pertes financières lors des dernières saisons, le président-actionnaire du club Steve Gibson a décidé de rationnaliser tous les postes de dépenses afin réduire le train de vie de sa formation sans renier les ambitions sportives. Explications…

Depuis sa relégation de Premier League à l’issue de la saison 2008-09, le club de Middlesbrough accumule les pertes financières. L’actionnaire majoritaire du club, Steve Gibson, avait alors réalisé le pari de maintenir une masse salariale importante afin d’ambitionner une remontée rapide du club dans l’élite du championnat anglais.

Malheureusement cette stratégie n’a pas porté ses fruits et le club entamera sa sixième saison consécutive en Championship (division deux anglaise) lors de l’édition 2014-15. Evidemment, cet empêtrement à l’échelon inférieur a eu des conséquences financières importantes pour le club de Middlesbrough FC.

Sur les deux exercices 2010-11 et 2011-12, le club de Middlesbrough FC a accusé un déficit de 24 M£. Deux exercices déficitaires qui interviennent après l’effacement d’une précédente dette de 27,8 M£ par l’actionnaire majoritaire Steve Gibson. Durant plusieurs exercices, le club de Middlesbrough a maintenu une masse salariale se situant autour de 35 M£ alors que les revenus du club étaient retombés aux alentours de 20 M£. Sans les juteux droits TV de Premier League, le club ne pouvait maintenir une telle masse salariale sans engendrer un bilan déficitaire.

Middlesbrough FC rationalise toutes ses dépenses

Face à plusieurs échecs sportifs successifs, Steve Gibson a décidé de mettre fin à cette politique beaucoup trop onéreuse. Mais si le président souhaite à tout prix réduire le bilan déficitaire du club, il veut en revanche maintenir de hautes ambitions pour Middlesbrough FC. Ainsi, il cherche à mettre en place un plan d’économies intelligent sans forcément s’attaquer systématiquement aux coûts sportifs.

Middlesbrough FC revenus

Si la masse salariale du club a été fortement réduite pour l’édition 2014-15 – avec notamment les départs de Lukas Jutkiewicz, Marvin Emnes ou encore Curtis Main – Steve Gibson a également souhaité s’attaquer aux dépenses de fonctionnement du club jugées comme disproportionnées par rapport à leur importance stratégique.

Ainsi, en début de semaine, le club de Middlesbrough a officialisé un accord avec la société Pelican Procurement Services afin de rationnaliser les frais de restauration liés au fonctionnement du club. Steve Gibson s’est insurgé contre des coûts beaucoup trop importants concernant une charge considérée comme peu stratégique pour le club.

Dans le cadre de sa mission, Pelican Procurement Services devra optimiser les coûts de restauration du club lors des matchs joués à domicile ainsi que ceux liés aux repas servis au centre d’entrainement. Avec les offres d’hospitalité, le club de Middlesbrough sert approximativement 700 repas lors de chaque rencontre disputée à domicile.

Avec l’aide de Pelican Procurement Services, le club espère diminuer de 12% ce poste de dépenses par rapport à l’exercice 2013-14. « Nos chefs sont toujours responsables de la création des menus pour nos différents événements »  a alors confié Mark Ellis, directeur des opérations du Middlesbrough FC, lors de la conférence de presse d’intronisation de Pelican Procurement Services. « Cependant, je pense qu’il était temps de se faire accompagner par un spécialiste dans cette activité de restauration. Pelican Procurement Services ne nous aidera pas uniquement à réaliser des économies sur l’achat de nourriture. La société doit également restructurer le service afin d’optimiser le temps de travail de chaque employé » a alors ajouté Mark Ellis.

L’arrivée de Pelican Procurement Services ne devrait constituer qu’une première étape dans la stratégie de Middlesbrough de réduction des frais de fonctionnement du club. D’autres sociétés de consulting pourraient être rapidement contactées afin de réduire les dépenses liées à l’activité de merchandising et de billetterie.  Une restructuration qui permet de limiter modérément les économies à réaliser sur le secteur sportif afin d’obtenir de nouveau un bilan financier à l’équilibre.

Google Plus

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer