Economie

Milan AC : les investisseurs chinois réfléchissent à un plan B pour finaliser la vente !

milan ac finalisation vente

Annoncé au mois d’août dernier, le changement actionnarial à la tête du Milan AC n’a toujours pas été finalisé. Et l’intégralité des sommes convenues au moment de la transaction ne devrait toujours pas être versée début mars, nouvelle échéance du closing. Décryptage…

Le Milan AC va-t-il un jour définitivement passer sous pavillon chinois ? Alors que le consortium Sino-Europe Sports s’est engagé au mois d’août dernier à racheter 99,93% du capital social du club lombard à Fininvest, le groupe chinois n’est toujours pas parvenu à finaliser la transaction.

Vente négociée à hauteur de 520 M€, Sino-Europe Sports a pour le moment payé 200 M€ en deux tranches à la famille Berlusconi. Si les premières échéances ont été respectées, Sino-Europe Sports éprouve actuellement les pires difficultés pour faire valider les derniers transferts de fonds auprès des autorités chinoises.

En effet, selon les informations ébruitées par la presse italienne et chinoise, le gouvernement central serait finalement hostile à cette transaction. Ce dernier estimerait que cet achat répondrait davantage à un placement financier entrepris par Sino-Europe Sports plutôt qu’à une opération menée dans le but de renforcer la compétitivité de la Chine sur la scène internationale footballistique.

Après avoir repoussé à plusieurs reprises l’échéance finale de la transaction, le Board de Fininvest a accepté dernièrement d’accorder un ultime délai à SES afin de finaliser la transaction. Le closing de la vente a alors été fixé au 03 mars. Néanmoins, le consortium chinois pourrait demander un nouveau délai pour pouvoir réunir l’intégralité des sommes dues.

Vente du Milan AC : un nouveau délai accordé à SES pour boucler l’opération ?

En effet, selon les informations évoquées dernièrement par le média italien Il Sole 24 Ore, Sino-Europe Sports réfléchirait actuellement à un plan B pour réunir les fonds. Face à l’hostilité manifestée par le gouvernement central au sujet de cette transaction, SES prévoirait alors de faire transiter les sommes par Hong Kong via des comptes détenus en dehors de Chine. Une opération qui permettrait de contourner la demande de validation auprès des autorités chinoises.

Néanmoins, en procédant ainsi, SES ne serait pas en mesure de réunir l’intégralité des fonds avant le 03 mars. Le groupe chinois souhaiterait alors payer 250 M€ au moment du closing et verser les 70 M€ restants lors de l’opération de refinancement de la dette du Milan AC auprès de Goldman Sachs.

Cette situation provoque quelques remous en interne. Face à l’incertitude actionnariale planant au sein du Milan AC, le club rossonero n’a pu être actif lors du dernier marché des transferts. Une situation gênante alors que les Rossoneri visent clairement une place qualificative pour la prochaine édition de la C1. Toutefois, le dossier de la vente devrait s’accélérer lors des semaines à venir…

Source photo à la Une : Flickr.com (robin bosCC BY 2.0)

To Top
Send this to a friend