Economie

La vente du Milan AC (enfin) conclue !

milan ac finalisation vente

La vente du Milan AC au groupe chinois Rossoneri Lux a été officialisée hier après de longs mois de tergiversations au sujet du déblocage des fonds.

C’est désormais officiel ! Le Milan AC va changer d’ère. La société italienne Fininvest, contrôlée par la famille Berlusconi, a annoncé hier la vente 99,93 % du capital social du Milan AC au groupe chinois Rossoneri Lux.

Alors que Silvio Berlusconi cherchait à se désengager du Milan AC depuis l’été 2015, l’ancien chef du gouvernement italien est finalement parvenu à ses fins. Pourtant, l’affaire a connu de nombreux rebondissements et la date du closing a été reportée à maintes reprises.

Finalement, l’homme d’affaires Yonghong Li, via la structure Rossoneri Lux, est parvenu à réunir la totalité des fonds nécessaires pour conclure le deal. La cession du Milan AC a été conclue à hauteur de 520 M€. L’homme d’affaires chinois a également accepté de reprendre à sa charge 220 M€ de dettes. Enfin, il a déboursé 90 M€ supplémentaires pour couvrir les frais de fonctionnement du club durant les premiers mois de l’exercice 2016-17.

Milan AC : Yonghong Li a contracté un prêt pour boucler l’opération

Face à l’hostilité manifestée par le gouvernement chinois concernant cette opération, Yonghong Li n’a pu sortir les capitaux nécessaires de Chine pour boucler seul cette opération. Au final, l’homme d’affaires chinois n’apporte que 160 M€ en fonds propres dans cette opération.

Selon les informations révélées par Il Sole 24 Ore, un autre partenaire chinois, Willy Shine, via sa structure China Huarong, aurait investi 150 M€ dans cette opération. Willy Chine est un des rares partenaires du consortium SES à ne pas avoir déserté l’opération suite au mécontentement exprimé par le gouvernement central.

Enfin, le reste des capitaux a été financé par le fonds d’investissement Elliott Management Corporation. L’entité américaine a ainsi accepté de prêter 300 M€ à Yonghong Li pour que ce dernier puisse conclure la transaction.

Les termes de remboursement de ce prêt n’ont pas été communiqués publiquement. Toutefois, selon les informations des médias italiens, ce prêt pourrait alourdir le coût de la transaction de l’ordre de 50 M€ pour Yonghong Li.

Aucun élément n’a filtré également sur les échéances de remboursement. Cependant, Yonghong Li est confiant quant à sa capacité à rembourser dans les temps cette dette. L’homme d’affaires chinois espère pouvoir sortir ses capitaux de Chine dès que le gouvernement chinois aura revu sa position au sujet des investissements réalisés à l’étranger. Dans le cas contraire, Yonghong Li pourrait chercher à faire entrer de nouveaux partenaires au Milan AC.

Les nouveaux propriétaires du Milan AC vont convoquer aujourd’hui une assemblée générale afin d’élire les nouveaux membres du conseil d’administration. Une prise de paroles devrait suivre, afin de présenter les nouveaux objectifs du club lombard, passé donc officiellement sous pavillon chinois.

Source photo à la Une : Flickr.com (robin bosCC BY 2.0)

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer