Droits TV

La MLS multiplie par trois le montant de ses droits TV

Don Garber, patron de la MLS, a révélé hier avoir trouvé un accord avec trois diffuseurs américains nationaux au sujet des droits TV du championnat pour la période 2015-2022. Le montant est finalement supérieur aux projections réalisées. Explications…

Don Garber, patron de la MLS, avait le sourire hier lors d’une conférence tenue à New-York au sujet des droits TV de la Major League Soccer. « Le partenariat conclu avec les différents diffuseurs nationaux représente l’accord le plus lucratif dans l’histoire de la MLS » a déclaré l’homme fort du championnat nord-américain en ouverture de conférence. « Ce partenariat signé devrait permettre à la MLS d’élever son niveau vers des sommets jamais atteints. Cet accord nous conforte dans nos objectifs de faire de la MLS l’un des championnats les plus reconnus au monde et de rendre plus compétitive notre équipe nationale » a alors affirmé plein d’optimisme Don Garber.

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




A partir de la saison 2015, les différentes franchises de MLS et la fédération américaine se partageront 90 millions de dollars de droits TV. Une somme qui a été multipliée par trois par rapport au précédent contrat qui se situait aux alentours de 27 millions de dollars. L’accord porte sur une durée de 8 ans (2015-2022) pour un montant global sur la période de 720 millions de dollars.

Trois diffuseurs se partageront la diffusion nationale de la compétition. ESPN déboursera 45 millions de dollars par an pour diffuser en exclusivité l’affiche du dimanche après-midi (fuseau horaire côte Est). Le groupe a également obtenu la diffusion de la moitié des rencontres de l’équipe nationale des Etats-Unis ou encore de six rencontres des play-offs. De son côté, le groupe Fox paiera 30 millions de dollars par an pour la retransmission en exclusivité des affiches du dimanche soir (fuseau horaire côte Est). Le groupe a également obtenu la diffusion de la moitié des rencontres de l’équipe nationale ainsi que des matchs de play-offs. Enfin le groupe Univision versera à chaque saison 15 millions de dollars pour diffuser la rencontre du vendredi. Concernant les matchs du samedi, les clubs de MLS sont libres de contracter des accords avec des télévisions locales.

Le montant des droits TV est encore anecdotique dans les budgets de MLS

La MLS est parvenue à négocier un montant supérieur aux prévisions effectuées. Alors que certains dirigeants de franchises évoquaient l’objectif de 70 millions de dollars par saison, le championnat nord-américain est parvenu à négocier des droits à la hausse. Avec un montant de 90 millions de dollars par saison, la MLS parvient à dépasser l’offre de la NBC qui débourse 83 millions de dollars par an pour diffuser en exclusivité le championnat de British Premier League aux Etats-Unis.

don garber

Le patron de la MLS, Don Garber, est entièrement satisfait du nouvel accord signé avec les différents diffuseurs nationaux.

Si cette hausse contente un grand nombre de dirigeants du soccer, les droits TV de la MLS restent tout de même en retrait par rapport aux grands sports collectifs US ou aux championnats majeurs européens. A titre d’exemple, le championnat de NBA perçoit 930 millions de dollars par saison de droits TV. En France, la LFP est parvenue à négocier un montant de 748,5 millions d’euros par an de droits TV domestiques pour la période 2016-20. Pour la saison 2013-14, le seul club de Liverpool FC devrait percevoir 98 millions de livres de revenus télévisuels, soit un montant supérieur à l’ensemble des droits TV de la MLS.

Malgré cette réévaluation, les droits TV ne devraient constituer en moyenne que 15% des recettes perçues par les franchises de MLS. Et la volonté expansionniste de Don Garber devrait tirer le ratio vers le bas : en effet le patron de la Major League Soccer souhaite accroitre le nombre de franchises participant au championnat. Dès 2015, une nouvelle franchise devrait voir le jour à New-York. Une autre entité est en train de prendre forme du côté de Miami. Cette augmentation du nombre de participants – Don Garber souhaite atteindre le nombre de 24 franchises d’ici 2020 – réduira mathématiquement la part de revenus perçus par chaque franchise en provenance des droits TV.

Si cette revalorisation des droits TV illustre l’intérêt grandissant porté à la MLS aux Etats-Unis, elle n’augmentera pas considérablement les moyens financiers des franchises. Néanmoins, ce nouveau contrat témoigne du travail acharné mené par Don Garber pour développer les moyens et la notoriété du championnat nord-américain.

Google Plus

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer