Marketing

Nike et le PSG devraient renouveler leur collaboration

Après deux longs mois de négociation, l’équipementier américain et le Paris-Saint-Germain ont trouvé un accord pour prolonger l’aventure ensemble. Les négociations ont été âpres mais elles ont fini par aboutir d’après Le Parisien.

Une incertitude subsistait quant à l’avenir du partenariat entre Nike et le PSG. Face aux réticences de l’équipementier historique du PSG de signer un gros chèque pour rester le sponsor du club, le PSG avait lancé un appel d’offres début août afin de sonder la concurrence.

Lors de cet appel d’offres, plusieurs équipementiers se sont intéressés à devenir le partenaire du PSG. Tout d’abord Adidas, qui équipe déjà l’OM, l’OL et l’ASSE en France, a semblé sensible à la possibilité de fournir les maillots du PSG. L’équipementier qatari Burrda, qui appartient au même fond d’investissement que le PSG, semblait encore plus intéressé.

Selon certaines sources, Burrda aurait émis une offre supérieure à 15 millions d’euros par an pour devenir l’équipementier officiel du PSG. La société qatarie voulait profiter de la popularité grandissante du club parisien au sein de l’Hexagone pour y développer ses ventes. Ainsi, elle était plus attirée par l’engouement français autour du PSG que la construction d’une marque internationale.

Le PSG a donné la priorité à Nike

Les dirigeants de Nike, informés de la menace que représentait Burrda, ont finalement cédé en surenchérissant pour rester le partenaire du PSG. Ainsi, l’équipementier américain déboursera 20 millions d’euros hors bonus par an afin de prolonger son partenariat. La durée du contrat n’a pas été révélée mais elle est comprise entre huit et dix ans.

Cette offre de Nike est une grosse revalorisation par rapport au contrat précédent. Lors des deux dernières saisons, la marque de sportswear déboursait 6,5 millions d’euros par an. Un bonus a également été négocié par le club de la capitale : en fonction des résultats sportifs du PSG ainsi que du rythme d’écoulement des maillots du club ; Nike pourrait reverser jusqu’à 10 millions d’euros par an de bonus au PSG. Ainsi, le contrait pourrait atteindre un montant annuel de 30 millions d’euros.

Avec cet accord, le PSG est revenu à hauteur des grands clubs européens en matière de contrat équipementier. Par exemple, le Real Madrid perçoit 35 millions d’euros par saison de la part d’Adidas.

Des revenus de sponsoring très confortables pour le PSG

Ce nouveau contrat en poche, le PSG poursuit la croissance de ses revenus de sponsoring. En bâtissant une marque mondiale à travers une politique sportive et de communication ; les dirigeants du PSG peuvent faire monter les enchères concernant leurs partenaires de sponsoring. Nike a trouvé intéressant le projet d’accompagner une marque footballistique en plein développement international.

Nasser Al Khelaifi

Le président du PSG, Nasser Al Khelaifi, a réussi son coup de poker face à l’équipementier Nike.

D’ailleurs, l’équipementier américain n’est pas le seul à avoir augmenté son offre. Fly Emirates, sponsor maillot du club, a accepté de payer 20 millions d’euros par saison pendant 5 ans pour être présent aux côtés du PSG. Et les dirigeants qataris discutent actuellement avec un autre partenaire potentiel dont le nom serait GDF-Suez.

Enfin, le PSG a également conclu un accord faramineux avec l’organisme du tourisme du Qatar à hauteur de 150 millions d’euros par an pour promouvoir l’image du pays dans le monde entier. Un accord qui a été dénoncé par de nombreux dirigeants de grands clubs européens, estimant qu’il s’agissait d’un moyen de contourner le fair-play financier instauré par Michel Platini. Quoi qu’il en soit, le PSG recevra de confortables revenus de sponsoring dans les années à venir.

Google Plus

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer