Economie

Vers un nouveau rebondissement dans le transfert de Neymar ?

Alors que plusieurs procédures judiciaires ont été ouvertes au Brésil et en Espagne à l’encontre notamment du FC Barcelone dans le transfert de Neymar, un nouveau rebondissement pourrait survenir dans les jours à venir. Une entreprise brésilienne compte attaquer le FC Barcelone en justice car elle aurait été oubliée dans le deal. Explications…

Si Josep Maria Bartomeu a obtenu le soutien des socios lors de la dernière élection présidentielle, le président catalan aura quelques dossiers épineux à gérer en ce début de mandat. Outre la relation avec Qatar Airways, le dirigeant catalan devra également régler le dossier Neymar en limitant la casse d’un point de vue financier et d’image pour le FC Barcelone.

Alors que plusieurs procédures judiciaires ont été ouvertes au Brésil et en Espagne concernant le transfert de la star brésilienne au FC Barcelone, la justice des deux pays soupçonne la mise en place d’un montage financier favorisant un système d’évasion fiscale. Joan Olivier, bras droit de Joan Laporta lors de la dernière campagne présidentielle, estimait que le transfert de la star brésilienne pouvait au final coûter plus de 220 M€ au club catalan ! Un calcul qui prend en compte des frais judiciaires et une éventuelle condamnation chiffrés à 122 M€.

Cependant, l’histoire n’est pas complètement terminée et de nouveaux rebondissements pourraient encore gonfler la note. Une société brésilienne nommée DIS compterait attaquer également en justice le FC Barcelone ainsi que le club de Santos, pour l’avoir oubliée lors du transfert de Neymar au sein du club catalan.

La note concernant le transfert de Neymar va-t-elle encore gonfler ?

DIS a ainsi indiqué à la presse brésilienne que la société détenait 40% des droits commerciaux du joueur au moment de son transfert au FC Barcelone. La société avait acquis les droits lors du renouvellement de contrat du joueur à Santos pour deux années supplémentaires contre la modique somme de 2 M€. Un montant qui avait permis à Santos de boucler son offre financière concernant la prolongation de sa pépite brésilienne.

« Nous sommes victimes d’une fraude ! Nous avions avisé le FC Barcelone que nous détenions un certain pourcentage des droits du joueur. Et nous avons été totalement ignorés. Nous allons faire valoir nos droits par la voie légale, après avoir attendu un long moment. Nous communiquerons désormais par l’intermédiaire de nos avocats dans cette affaire » a alors affirmé Roberto Moreno, président de la société DIS. Selon Moreno, le FC Barcelone et le père de Neymar auraient également volontairement diminué la valeur de la transaction pour réduire la part due aux différents détenteurs des droits du joueur.

neymar société brésilienne

Une nouvelle société brésilienne souhaite faire valoir ses droits dans le transfert de Neymar au FC Barcelone

Le FC Barcelone n’est pas prêt d’arriver au bout des procédures judiciaires concernant le transfert de sa pépite brésilienne. Un environnement néfaste qui expliquerait également l’énervement du joueur affiché sur les terrains de la Copa America en juin dernier…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer