Economie

Un nouvel investisseur américain entre dans le capital social du HAC

Jean-Pierre Louvel, président du HAC, a annoncé aujourd’hui à la presse l’arrivée d’un nouvel investisseur américain à la tête du club normand. Cet investissement actionnarial sera officialisé début juillet, lors du vote de l’assemblée générale du club. Explications…

L’homme d’affaires américain, Vincent Volpe, est en passe de devenir le nouvel actionnaire majoritaire du Havre AC. L’annonce a été faite par Jean-Pierre Louvel, actuel patron du HAC, qui a tenu une conférence de presse en compagnie de son partenaire américain afin de présenter le projet.

Vincent Volpe, directeur général de la société américaine Dresser-Rand, va investir sa fortune personnelle pour prendre le contrôle du club normand. Après un audit du club commandé auprès du cabinet Ernst & Young, le dirigeant américain s’est décidé à miser sur le HAC. Un premier apport de 3,5 M€ sera réalisé afin de devenir actionnaire majoritaire du club. Puis, de nouveaux fonds à hauteur de 6,5 M€ seront petit à petit injectés afin d’aider le développement du club.

présentation couple volpe hac

Jean-Pierre Louvel a présenté aujourd’hui à la presse le couple Volpe qui sera à la tête du HAC à partir de juillet 2015

A travers cet investissement, Vincent Volpe deviendra actionnaire majoritaire du club et Jean-Pierre Louvel a indiqué son retrait de la présidence même s’il conservera des parts au sein de la structure actionnariale havraise. L’entrée de Vincent Volpe sera actée le 04 juillet, après le vote de l’assemblée générale du club.

Le HAC compte revenir rapidement en Ligue 1

Grâce à l’arrivée de ce nouvel homme fort, le HAC espère retrouver des ambitions sportives et pouvoir réintégrer rapidement l’élite. Malgré la livraison du stade Océane, le club normand était confronté au cours des dernières saisons à de lourds déficits opérationnels, forçant le club à vendre ses meilleurs éléments pour équilibrer ses comptes. L’entrée de Vincent Volpe avec un investissement conséquent permettra au club de moins subir les différents marchés des transferts et de nourrir des ambitions de remontée rapide en Ligue 1.

Néanmoins, Vincent Volpe ne compte pas devenir un mécène pour le HAC. Ce dernier souhaite obtenir un retour sur investissement à long terme et il adoptera une attitude prudente et pragmatique sur le plan financier. L’enveloppe de 10 M€ ne sera ainsi pas dilapidée en une saison. Volpe compte également mettre à profit son réseau international pour développer la notoriété du HAC à l’étranger et accroître les recettes commerciales du club.

 

Après le terrible fiasco du projet de reprise mené par Christophe Maillol qui a animé la vie du club durant le début de saison 2014-15, le HAC s’en sort finalement bien en trouvant un investisseur solide souhaitant s’impliquer au mieux dans la vie du club afin de le faire progresser sportivement.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez
Partagez