Economie

L’Olympique Lyonnais échappe aux sanctions du fair-play financier

Alors qu’une enquête complémentaire avait été ouverte en cours de saison par l’UEFA à l’encontre des bilans financiers déficitaires de l’Olympique Lyonnais enregistrés au cours des derniers exercices, l’instance européenne a indiqué qu’elle avait clos le dossier. Aucune sanction ne sera retenue à l’encontre du club de Jean-Michel Aulas. Explications…

Au cours des derniers mois, l’état-major de l’Olympique Lyonnais était inquiet au sujet d’une potentielle sanction à l’égard du club en raison de déficits importants accusés lors des dernières années. En milieu de saison 2014-15, le CFCB – instance de l’UEFA chargée de contrôler les comptes des clubs européens – avait demandé un complément d’informations à la direction lyonnaise au sujet des déficits accumulés lors des saisons 2011-12, 2012-13 et 2013-14.

Lors des trois derniers exercices complets, l’Olympique Lyonnais affichait des pertes supérieures aux limites fixées par le fair-play financier instauré par l’UEFA. En effet, l’OL a accumulé plus de 74 M€ de déficits entre 2011 et 2014 alors que l’UEFA n’autorise que 45 M€ de pertes sur la période. La direction de l’OL a ainsi dû s’expliquer sur un dépassement important de la limite autorisée.

Après réexamen des comptes du club rhodanien, l’UEFA a finalement estimé que l’OL respectait les règles du fair-play financier avec un déficit revu sous la barre des 45 M€. Lors de la seconde étude des comptes de l’OL, le CFCB a ainsi procédé à une exclusion des charges liées à la construction du nouveau stade. Une procédure qui est conforme aux règlements du dispositif européen qui permet d’exclure des dépenses liées au développement des infrastructures. Plus curieusement, selon les informations dévoilées par Le Parisien, l’UEFA aurait également accepté de décompter les dépenses liées à la taxe à 75% instaurée par le gouvernement français. Il s’agit alors d’un moyen de prendre en compte la pression fiscale plus importante subie par les clubs français même si l’UEFA ne stipule aucune information à ce sujet dans son règlement.

L’AS Monaco a-t-elle accepté de payer une amende ?

Si la situation de l’Olympique Lyonnais a été clarifiée par l’UEFA, en revanche l’instance européenne n’a fait aucune allusion au second club français sous le coup d’une enquête. Ainsi, le CFCB ne s’est pas prononcé sur la situation de l’AS Monaco alors que le club de la Principauté avait reçu une notification similaire à l’OL concernant une demande de complément d’informations financières durant la saison 2014-15.

pertes financières OL

Toujours d’après les informations révélées par Le Parisien, les dirigeants de l’ASM auraient déjà accepté une retenue sur leurs recettes provenant de leur parcours en Ligue des Champions 2014-15 afin de payer une sanction prononcée par le CFCB en raison d’un niveau de déficit trop important concernant les exercices 2011-12, 2012-13 et 2013-14. Alors que l’ASM doit percevoir 47,4 M€ de recettes de la part de l’UEFA pour son parcours 2014-15 en C1, l’UEFA devrait ainsi retenir 15 M€ de cette somme conformément à la sanction financière prononcée à l’égard du club princier. En revanche, aucune autre sanction ne devrait être infligée à l’ASM en raison d’un changement de stratégie financière lors de l’exercice 2014-15.

Enfin, l’UEFA a indiqué avoir transmis le dossier du Dynamo Moscou à la chambre de jugement de l’institution. Le club moscovite risque un lot de sanctions similaires à celles infligées au PSG en mai dernier. Il s’agit d’une nouvelle préoccupante pour André-Pierre Gignac alors que le club moscovite est prêt à lui offrir un très gros salaire afin de reconstituer le duo Gignac-Valbuena au sein du championnat russe…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez13
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer