Economie

L’OM peut-il s’offrir Wissam Ben Yedder ?

Alors que l’intérêt manifesté par l’Olympique de Marseille envers l’attaquant toulousain Wissam Ben Yedder est un secret de polichinelle, les dirigeants du TFC doutent qu’une belle offre puisse parvenir lors du prochain mercato au sujet de leur buteur. Pourtant, le joueur a manifesté son intention d’aller voir ailleurs. Explications…

« Je ne pense pas que Wissam ait fait la saison suffisante pour qu’il y ait une très belle offre. » Cette phrase cinglante, signée Olivier Sadran, tranche avec les velléités de départ exprimées par Wissam Ben Yedder à l’issue de la rencontre face à l’OGC Nice. « Je sens que j’ai passé un cap. J’ai l’ambition d’aller le plus haut possible. J’ai passé de bons moments ici, j’aimerais trouver un autre challenge » avait alors déclaré l’avant-centre du TFC.

Si Wissam Ben Yedder ne cache pas ses envies de départ après une saison difficile traversée au TFC, le président toulousain met les choses au clair afin de ne pas céder aux caprices de son attaquant. Sous contrat jusqu’en juin 2017, Wissam Ben Yedder doit évidemment se plier aux exigences financières demandées par Olivier Sadran afin d’obtenir son bon de sortie.

Si Olivier Sandra se refuse à donner publiquement tout élément chiffré concernant ses demandes financières pour laisser partir son jeune attaquant de 24 ans, les négociations devraient s’ouvrir autour d’une offre à 10 M€. Une valeur élevée mais qui n’est pas complètement déconnectée du marché par rapport à l’âge et aux performances du joueurs affichées lors des dernières saisons.

Des clubs français ont-ils la surface financière pour recruter Wissam Ben Yedder ?

Aujourd’hui, l’intérêt le plus prononcé manifesté à l’égard de Wissam Ben Yedder vient de Ligue 1 et plus précisément de l’Olympique de Marseille. Malgré l’arrivée de Michy Batshuayi la saison dernière, l’OM souhaite recruter un avant-centre durant la prochaine intersaison afin de pallier le départ d’André-Pierre Gignac. Néanmoins, la surface financière du club olympien risque d’être limitée en raison de la non-qualification pour la prochaine édition de la Ligue des Champions.

Abonnement Ecofoot Premium – S’abonner à notre version premium, c’est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot
  • Bénéficier de nos meilleurs contenus au format magazine
  • Soutenir le développement d’un média que vous appréciez




  • D’après les différents discours tenus par la direction olympienne, et notamment Vincent Labrune, il parait peu probable que l’OM puisse réaliser une offre à hauteur de 10 M€ pour recruter un joueur lors du prochain mercato. Cependant, et malgré le loupé concernant la qualification en Ligue des Champions, certains éléments d’amélioration de la situation financière du club pourrait l’aider à réaliser une belle acquisition lors du prochain mercato.

    vincent labrune om

    La priorité de Vincent Labrune est d’équilibrer les comptes de l’OM en augmentant les recettes opérationnelles tout en diminuant la masse salariale

    Tout d’abord, le club olympien fera lors de la saison 2015-16 de substantielles économies salariales par rapport aux saisons précédentes. Avec les départs annoncés d’André Ayew, d’André-Pierre Gignac et de Rod Fanni, la masse salariale du club sera allégée d’environ 8,8 M€ ! Se situant à hauteur de 80 M€ lors de la saison 2014-15, l’OM pourrait alors se rapprocher de son objectif d’une masse salariale de 65 M€ par saison grâce à la cession de quelques éléments supplémentaires. Dans ce contexte, Ben Yedder présente l’avantage d’être un joueur bien moins gourmand sur le plan financier, lui permettant de s’adapter à la nouvelle grille salariale du club.

    D’autre part, les revenus opérationnels du club devraient connaître également une hausse substantielle lors de la saison 2015-16. L’exploitation du nouveau Vélodrome permet à l’OM de viser des recettes de billetterie à hauteur de 30 M€ par saison contre 15 M€ lors de la période de rénovation. Et la qualification en Europa League pourrait rapporter un complément financier autour de 10 M€ – hors revenus billetterie et commerciaux additionnels – en cas de bonnes performances dans la compétition.

    Si l’OM a accusé des pertes financières à hauteur de 12,5 M€ en 2013-14 et devrait à nouveau afficher un déficit concernant l’exercice 2014-15, le club olympien met tout en œuvre pour équilibrer structurellement ses finances lors des prochaines saisons. Cependant, pour recruter Wissam Ben Yedder, le club devra à nouveau compter sur un effort financier réalisé par son actionnaire ou sur la vente d’une forte valeur marchande afin de pouvoir finaliser ce dossier à 10 M€.

    Dans le cas où l’OM ne parvenait pas à boucler ce dossier, une autre porte de sortie en Ligue 1 pourrait s’offrir à l’avent-centre toulousain du côté de l’OL. L’état-major rhodanien aurait coché son nom si Alexandre Lacazette venait à quitter le club lors du prochain mercato.

    Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

    Articles populaires

    To Top

    Send this to a friend

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer