Economie

La campagne d’abonnements de l’OM tarde à décoller

OM campagne d'abonnements 2016-17

Sans surprise, après une saison 2015-16 décevante sur le plan sportif, l’Olympique de Marseille rencontre actuellement des difficultés à lancer pleinement sa campagne d’abonnements grand public pour la saison 2016-17. Malgré tout, la direction ne s’inquiète pas de ce retard à l’allumage et espère toujours atteindre un chiffre équivalent au nombre d’abonnés enregistré lors de la saison passée. Décryptage…

Malgré l’échec d’une qualification pour la Ligue des Champions à l’issue de la saison 2014-15, l’Olympique de Marseille avait pourtant enregistré une belle campagne d’abonnements durant la période estivale 2015. Le club était parvenu à attirer près de 33 000 abonnés, grâce notamment au jeu séduisant développé par la formation phocéenne dirigée par Marcelo Bielsa.

Une saison plus tard, l’Olympique de Marseille ne connaît pas du tout le même engouement pour le démarrage de sa campagne d’abonnements. Après un exercice 2015-16 achevé à une anonyme 13ème place et une finale de Coupe de France perdue face au PSG, les supporters de l’OM ne se pressent pas pour renouveler leur siège à l’année au Stade Vélodrome. Surtout que l’avenir sportif du club est toujours aussi peu lisible, aucune communication officielle n’ayant été réalisée par la direction actuelle concernant l’avancement du processus de vente.

Ainsi, d’après les chiffres communiqués par Corinne Gensollen, Directrice Marketing de l’OM, à nos confrères de La Provence, l’OM aurait vendu à ce jour 5 908 abonnements pour la saison 2016-17 dont 2 902 sièges VIP. La billetterie grand public aurait alors seulement enregistrée un peu plus de 3 000 abonnements vendus, soit tout juste 10% des ventes enregistrées lors de la campagne d’abonnements de la saison précédente. « La réalité est que nous sommes clairement en retard sur la campagne d’abonnement individuelle » indique ainsi Corinne Gensollen.

OM : objectif 25 M€ de revenus de billetterie ?

Néanmoins, du côté de la direction de l’OM, on ne s’inquiète pas vraiment de ce faible lancement de la campagne. Toujours selon Corinne Gensollen, le grand public est actuellement focalisé sur l’EURO 2016, ce qui peut engendrer un décalage au moment du renouvellement des abonnements. Néanmoins, la Directrice Marketing n’élude pas la situation actuelle du club – notamment au niveau actionnarial – mais elle conserve pour objectif de totaliser à peu près le même nombre d’abonnés que lors de l’exercice précédent. Le lancement de la campagne de matchs amicaux et le recrutement de nouveaux joueurs permettront selon elle de dynamiser les ventes.

Au cours de l’exercice 2014-15 – dernier bilan comptable du club actuellement disponible – l’OM avait généré 17,966 M€ de revenus de billetterie grand public et 5,815 M€ de revenus matchday B2B. Si le club olympien devrait être en mesure de maintenir ses recettes entreprises, en revanche, un doute subsiste tout de même au niveau des revenus BtoC. Le club aura intérêt à réaliser un bon début de saison afin d’accélérer ses ventes d’abonnements en virage durant la deuxième quinzaine du mois d’août…


Source photo à la Une : © Wikipedia.org (Challengeputeaux)

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer