Droits TV

Comment Orange compte aider Canal + à conserver les droits TV de la C1 ?

droits tv ligue des champions france

Alors que l’UEFA a lancé sa consultation fin mars au sujet de la commercialisation des droits TV de la Champions League sur le marché français pour la période 2018-21, Canal Plus s’organise pour disposer de moyens nécessaires afin de conserver la compétition.

Et si Orange était l’invité surprise de l’appel d’offres lancé par l’UEFA ? Alors que le leader français des télécommunications a vécu dernièrement une expérience traumatisante en matière d’acquisition de droits TV sportifs – l’entreprise avait acquis un lot premium de L1 entre 2008 et 2012 sans parvenir à rentabiliser ses investissements – Orange aurait néanmoins prévu de participer de manière indirecte à la consultation lancée par l’UEFA.

Après les informations révélées la semaine dernière par Le Monde, c’est au tour du Figaro d’évoquer le rapprochement stratégique actuellement discuté entre les dirigeants de Canal Plus et ceux d’Orange. En effet, la société de télécommunications se verrait bien nouer un partenariat avec la chaîne cryptée afin de miser sur le développement de ses contenus médias pour doper sa croissance.

Toujours selon les éléments rapportés par Le Figaro, Orange souhaiterait renverser le modèle économique actuellement adopté avec Canal +. La société aimerait commercialiser en direct les abonnements à la chaîne cryptée contre une somme reversée au groupe Canal sous forme de minimum garanti. Un accord qui pourrait permettre à la société de télécommunications d’engranger plusieurs centaines de millions d’euros de revenus additionnels par exercice !

Canal + va-t-il recevoir le soutien financier d’Orange ?

Du côté de Canal +, cette formule pourrait permettre au groupe de réenclencher une croissance de son nombre d’abonnés. Avec ses 16 millions d’abonnés internet, Orange possède ainsi une force de frappe commerciale bien supérieure aux équipes de la chaîne cryptée. De plus, un tel accord garantirait un revenu sous forme de minimum garanti non-négligeable pour le groupe C+. Une somme qui pourrait alors être réinvestie immédiatement dans l’acquisition des droits TV de la C1.

Car, sur ce dossier, Canal + joue une carte importante ! Alors que la chaîne cryptée retransmet pour le moment un match par journée contre un investissement de l’ordre de 50 M€ par exercice, elle devra très certainement rehausser son offre pour être en mesure de récupérer à minima un lot. La concurrence exercée par BeIN Sports et le nouvel entrant Altice va clairement tirer les prix vers le haut. D’autant que les réformes apportées par l’UEFA rendent le produit plus attractif pour les diffuseurs.

Enfin, Orange pourrait apporter une autre manne financière au groupe Canal. Outre les accords en matière de commercialisation/distribution des contenus Canal en France, la direction d’Orange s’intéresse actuellement aux activités de C+ à l’international. Ainsi, la division internationale de C+ compte actuellement 2 millions d’abonnés en Pologne et 2,5 millions en Afrique francophone. Deux régions au sein desquelles Orange a également développé ses activités. Une entrée au capital d’Orange au sein de C+ International permettrait alors au groupe Canal de bénéficier de fonds supplémentaires pour enchérir lors de l’appel d’offres lancé par l’UEFA. Les discussions entre Canal + et Orange seront cruciales au cours des prochains jours…

Source photo à la Une : Max PixelCCO

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer