Droits TV

Orange intéressé par les droits TV de la Champions League ?

droits tv ligue des champions france

Alors que l’UEFA a lancé fin mars sa consultation concernant l’attribution des droits TV de la Champions League sur le marché français pour la période 2018-21, l’opérateur Orange pourrait indirectement participer à cet appel d’offres.

Orange va-t-il se lancer de nouveau dans l’acquisition de droits TV footballistiques ? Alors que le Board de l’opérateur téléphonique semblait traumatiser par sa précédente expérience dans ce domaine – Orange avait acquis un lot premium de L1 entre 2008 et 2012 sans parvenir à rentabiliser ses investissements – ce dernier étudierait la possibilité de participer à l’appel d’offres lancé dernièrement par l’UEFA concernant les droits audiovisuels de la Champions League pour la période 2018-21 !

Selon les informations rapportées aujourd’hui par Le Monde, Orange songerait à soutenir Canal + face à une éventuelle offensive lancée par son grand concurrent… SFR. La montée en puissance du groupe Altice dans l’acquisition de droits TV inquièterait la direction d’Orange.

Cependant, Orange ne devrait pas directement formuler d’offre à l’UEFA. Cette éventuelle alliance avec Canal + se traduirait alors par la conclusion d’accords préférentiels de distribution. En d’autres termes, les abonnés Orange pourraient profiter de remises en cas d’abonnement à Canal +. Un accord qui conduirait à un échange financier entre les deux acteurs. Transaction qui permettrait à Canal + de disposer de fonds supplémentaires pour répondre à l’appel d’offres dernièrement lancé par l’UEFA.

Toutefois, un tel accord devra vraisemblablement être validé par l’Autorité de la Concurrence. Une validation qui est loin d’être gagnée étant donné la position dominante des deux acteurs au sein de leur marché respectif. Pour des raisons différentes, l’Autorité de la Concurrence avait notamment annulé l’accord passé entre Canal + et BeIN Sports au mois de juin dernier.

Quel sera le montant déboursé par les opérateurs français pour diffuser la C1 ?

Bien évidemment, l’arrivée d’un nouvel acteur réjouit l’UEFA. La confédération européenne mise sur les réformes apportées à sa compétition (nouveau mode de qualification favorisant les gros championnats, nouvelles tranches horaires…) et sur la hausse d’intensité concurrentielle sur le marché français pour considérablement réévaluer les droits TV de la compétition. Une réévaluation qui profitera également aux clubs français participant à la C1.

Pour le moment, les deux diffuseurs français détenant les droits sur la compétition déboursent 140 M€ par exercice. Canal + paie 50 M€ par saison pour diffuser une affiche par journée tandis que BeIN Sports reverse 90 M€ pour retransmettre les autres rencontres.

En attendant, les réformes apportées par l’UEFA ont déjà convaincu les diffuseurs britanniques de surenchérir pour obtenir les droits TV de la compétition. Ainsi, l’opérateur BT a accepté de débourser 1,18 Md£ (1,38 Md€) pour obtenir l’exclusivité des droits de la C1 pour la période 2018-21. Un montant qui est en hausse de 30% par rapport aux droits actuellement payés par les diffuseurs britanniques. Les candidats français sont prévenus…

Source photo à la Une : Max PixelCCO

To Top
Send this to a friend