Economie

Palmeiras lance sa propre chaine de restauration

Le club brésilien de Palmeiras a annoncé le lancement de sa propre chaine de restauration afin de diversifier ses activités. Si l’initiative semble inédite, Palmeiras n’est pourtant pas le premier club brésilien à se lancer dans ce type d’activités. Explications…

La direction du club brésilien de Palmeiras vient d’annoncer une curieuse décision stratégique. Le club brésilien a ainsi décidé de diversifier ses activités en lançant sa propre chaine de restaurants au Brésil. Le club de Sao Paulo compte s’appuyer sur son importante popularité pour faire décoller sa nouvelle activité.

La direction a également indiqué que le club s’associait avec l’entreprise Sport Food pour mettre en œuvre ce nouveau projet. La formation brésilienne s’appuiera sur son histoire pour proposer une cuisine italienne au sein de sa chaîne de restaurants. En effet, le club fut fondé en 1914 par quatre membres italiens de la communauté italophone de Sao Paulo. Palmeiras a d’ailleurs eu comme premier nom Societá Sportiva Palestra Italia.

Si cette diversification d’activités semble inédite, Palmeiras n’est pourtant pas le club à concrétiser un tel projet. Le club de Gremio Porto Alegre a lancé il y a quelques mois une chaine de restaurants proposant des hamburgers et appelée Hamburgueria 1903 avec laquelle il connait un grand succès. Le club a déjà ouvert deux restaurants au sein de Porto Alegre et il a prévu de nouvelles ouvertures dans les mois à venir. Dans cette aventure, le Gremio s’est associé à … Sport Food, futur partenaire du déploiement des restaurants de Palmeiras.

Palmeiras cherche de nouvelles opportunités pour combler son déficit d’exploitation

Palmeiras compte ainsi sur l’expérience acquise par Sport Food aux côtés du Gremio pour assurer le succès de son nouveau projet. Le club de Sao Paulo compte ouvrir son premier restaurant au cœur de son enceinte, l’Allianz Parque.

Cette diversification originale doit permettre au club de Palmeiras d’accroître ses recettes afin de réduire ses pertes financières chroniques. Déjà auteur d’un déficit net de plus de 7 M€ en 2013, le club pauliste a encore accumulé des pertes à hauteur de 6,5 M€ au cours des 10 premiers mois d’activités en 2014. Le résultat net positif présenté en 2012 (10 M€) est uniquement dû à la cession d’une partie de son parc immobilier à hauteur de 18 M€. Sans ce revenu exceptionnel, Palmeiras aurait à nouveau affiché un lourd déficit.

résultat net palmeiras

De nombreux clubs brésiliens se tournent vers des diversifications d’activités afin de trouver une solution pérenne aux déficits accumulés au cours des dernières années. Cela se traduit souvent par le lancement d’activités s’éloignant radicalement du milieu du ballon rond.

Ainsi, le club de Cruzeiro a dernièrement annoncé le lancement d’un comparateur de prix. Le club se lance alors dans un projet webmarketing afin d’augmenter considérablement ses revenus digitaux. Cruzeiro est également à l’origine de la sortie d’une ligne de lingerie aux couleurs du club afin d’attirer une nouvelle cible féminine pouvant doper ses revenus merchandising. Enfin, le club des Corinthians s’est associé à la société Grupo Memorial afin de concevoir un cimentière aux couleurs du club. Une idée qui a été empruntée à certains clubs allemands (Schalke 04).

Dans le football brésilien, tous les moyens sont bons pour accroître les revenus commerciaux des clubs afin de venir à bout des importants déficits budgétaires.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer