Economie

Piqué dénonce les relations entre le Real et Bankia

Dans une interview musclée accordée au quotidien italien La Gazzetta dello Sport, le défenseur central du FC Barcelone Gérard Piqué revient sur les relations de proximité qu’entretiennent le Real Madrid et l’établissement financier espagnol Bankia. Une petite mise au point avant l’entrée du club catalan en Ligue des Champions…

« Nous avons Messi, Xavi, Iniesta, Valdes, Puyol, Busquets, Pedro… et eux, ils ont Bankia ». Piqué a démarré son interview dans la Gazzetta par cette affirmation fracassante. Le défenseur central international espagnol montre les modèles économiques différents qui gouvernent le FC Barcelone et le Real Madrid.

Selon Piqué, le FC Barcelone s’appuie sur un excellent centre de formation et une génération dorée pour obtenir ses excellents résultats. Alors que le Real Madrid, pour être en capacité de rivaliser, doit réaliser des transferts mirobolants.

piqué bankia

Gerard Piqué évoque les différences entre le FC Barcelone et le Real Madrid : le club catalan s’appuie sur la formation alors que le Real enrôle les meilleurs joueurs du monde.

Gerard Piqué précise qu’il ne s’agit pas d’une critique du Real Madrid. Mais il explique comment le Real Madrid parvient à débourser autant d’argent dans les transferts. Toujours selon ses dires, le Real Madrid profite d’une relation de proximité avec l’établissement financier espagnol Bankia pour obtenir une capacité d’emprunt exceptionnel. Ainsi, les Merengues ont pu dépenser plus de 1 200 millions d’euros depuis 2002.

Les relations entre le Real Madrid et Bankia jettent le trouble

Cette révélation est un secret de Polichinelle. L’univers du ballon rond connait les facilités que possède le Real Madrid pour emprunter sur les marchés financiers. Cependant, le nom de « Bankia » pose un véritable problème déontologique.

Bankia n’est pas un établissement bancaire comme un autre. La 4ème banque d’Espagne a été littéralement sauvée par l’Etat espagnol en 2012. L’Etat espagnol, avec l’aide de l’Union Européenne, a injecté 23,5 milliards d’euros pour sauver l’établissement de la faillite. Bankia croulait sous les placements toxiques…

Le Real Madrid possède une vraie capacité de remboursement

Le raccourci peut rapidement être dressé : les transferts du Real Madrid sont financés grâce à de l’argent public. Ce raccourci est d’ailleurs régulièrement réalisé dans la presse par certains dirigeants de clubs allemands. L’an dernier, une rumeur étalait le rôle de Cristiano Ronaldo comme caution bancaire auprès de la BCE.

En réalité, le procès d’intention réalisé auprès du Real Madrid est malhonnête. Aujourd’hui, un club comme le Real Madrid génère un revenu supérieur à 500 millions d’euros par saison. Le club de Madrid est largement en capacité de rembourser ses emprunts. Même s’il est vrai qu’il lui arrive de s’arranger sur les échéanciers avec Bankia, le club rembourse ses dettes.

A ce propos, le Real Madrid est un des rares clubs de Liga à ne posséder aucun endettement envers l’Etat espagnol. Le club paie ses charges sociales en temps et en heure. Ce qui n’est pas forcément le cas du … FC Barcelone qui cumulait en 2012 plus de 48 millions d’euros de dettes. Même si aujourd’hui, l’endettement s’est réduit, le FC Barcelone doit accélérer le remboursement des retards de paiement auprès de l’Etat.

Si le modèle économique de la Liga ne change pas (reversement des droits TV), Bankia n’a aucune raison de douter de la capacité de remboursement du Real Madrid.

Google Plus

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer