Economie

Le transfert de Pogba à Manchester United financé par la vente de maillots : mythe ou réalité ?

pogba merchandising manchester united

Une rumeur folle s’est propagée dans la presse britannique et même européenne au cours des derniers jours, indiquant que le nombre incroyable de maillots vendus durant cette intersaison par Manchester United pourrait en (grande) partie payer la future indemnité de transfert déboursée par United pour acquérir Paul Pogba. Une donnée qui ne colle pourtant pas à la réalité des chiffres. Explications…

The Sun est l’un des premiers médias à s’être exprimé à ce sujet. La semaine dernière, le quotidien britannique révélait dans un article que le recrutement de Zlatan Ibrahimovic au sein des Red Devils avait incroyablement dopé les ventes de maillots des Mancuniens. Sans réellement citer de sources, le média affirmait alors que le nouvel avant-centre du club avait généré 1 million de ventes de maillots en seulement une semaine de commercialisation !

En allant encore plus loin dans sa démonstration, The Sun indiquait que le recrutement libre du joueur avait déjà généré des recettes à hauteur de 76 M£ pour Manchester United via la vente de maillots ! Un montant exceptionnel qui permet à lui seul de financer une grosse partie de l’indemnité de transfert pour recruter Paul Pogba, estimée à 120 M€ !

Sauf que les informations et le raisonnement tenus par The Sun comportent quelques failles qu’il convient de mettre en lumière. Premièrement, le volume de maillots vendus en une semaine concernant le recrutement d’Ibrahimovic ne colle pas avec les statistiques observées précédemment. D’après une étude sérieuse menée dernièrement par Total Sportek, aucun club européen n’est parvenu à vendre plus de 3 millions de maillots durant l’intégralité de la saison 2015-16 ! Bien que la popularité de Zlatan Ibrahimovic ne soit plus à démontrer, il parait tout de même difficile de croire qu’il soit en capacité de générer de tels volumes de ventes de maillots en si peu de temps.




Ensuite, le calcul financier entrepris par The Sun et d’autres médias n’est pas comptablement juste pour évaluer les sommes récoltées par Manchester United. Même en commercialisant 1 million de maillots, Manchester United ne disposera pas d’une enveloppe de 76 M£ provenant de cette activité pour recruter. Pour atteindre une telle somme, une simple multiplication du nombre de maillots vendus par le prix public de commercialisation a été réalisée. Mais United ne réalise pas une marge de 100% sur la vente de ses maillots. Il est déjà nécessaire de retirer la TVA, la marge du distributeur, le coût de fabrication du maillot, les coûts de logistique… Bref, la marge commerciale est bien inférieure aux 76 £ encaissées publiquement.

Manchester United : quels sont les revenus merchandising des Red Devils ?

Enfin, il convient de rappeler le fonctionnement de l’industrie du merchandising au sein du secteur footballistique. Dans la plupart des cas, les équipementiers sont prêts à débourser d’importantes sommes pour s’associer aux grands clubs afin d’accroître leur visibilité mais aussi… leurs activités ! Ainsi, des contrats d’exploitation de licences sont réalisés et dans ce cas, le club ne perçoit qu’une petite partie du chiffre d’affaires sous forme de royalties. Un taux qui correspond généralement entre 5 et 10% du montant total du maillot.

Si les clauses du contrat signé entre Adidas et Manchester United n’ont jamais été révélées au grand public, la presse anglaise a néanmoins laissé entendre au cours des derniers mois que le club mancunien restait maître de ses activités merchandising. Néanmoins, en signant un accord à hauteur de 75 M£ par exercice, il est évident qu’Adidas a négocié un important taux de commissionnement pour renflouer ses caisses. Un taux qui ampute un peu plus la marge de Manchester United de quelques points.

D’après le dernier rapport financier dévoilé par Manchester United – concernant les neuf premiers mois de l’exercice 2015-16 – le club a dévoilé un chiffre d’affaires impressionnant de 380,8 M£ dont 203,1 M£ de revenus commerciaux. Intégrées aux revenus commerciaux, les recettes totales de merchandising/licensing enregistrées par le club s’élèvent à 72,4 M£. Mais ce montant semble intégrer l’enveloppe de sponsoring annuelle reversée par Adidas sous forme de minimum garanti.

Clairement, les frais financiers liés au transfert de Paul Pogba (amortissement transfert, frais agent, indemnités de formation, salaire annuel) ne seront pas intégralement remboursés par la commercialisation de maillots à son nom. Si la transaction venait à être conclue, Manchester United devrait plutôt compter sur ses importantes recettes de sponsoring et l’appréciation des droits TV pour maintenir son équilibre financier.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à suivre notre page Facebook


Source photo à la Une : © Flickr.com (Abhijit Tembhekar)

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer