Economie

Combien pèse l’activité économique générée par le football mondial ?

Une étude réalisée dernièrement par l’agence Euromericas Sport Marketing a évalué l’activité économique générée par le secteur footballistique au cours de l’année 2015. Si les chiffres sont extrêmement impressionnants, il convient de nuancer les résultats présentés par l’agence.

D’après un compte-rendu d’une étude dernièrement dévoilée par l’agence Euromericas Sport Marketing, le football aurait généré une activité économique de l’ordre de 700 milliards de dollars au cours de l’exercice 2015 ! Il s’agit d’un chiffre astronomique qui placerait le ballon rond au 20ème rang mondial s’il était comparé au PIB généré par un pays, devançant ainsi un pays comme la Suisse ! « Si l’on s’en tient à une analyse macroéconomique, seulement 30 pays possèdent un PIB supérieur à l’activité générée par le football dans son ensemble » précise Gerardo Molina, expert en marketing sportif et directeur de l’étude conduite par Euromericas Sport Marketing.

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Pour atteindre un tel montant, Euromericas Sport Marketing aurait tenu compte de toutes les sources de revenus générés directement et indirectement par le ballon rond. Quelques éléments ont été divulgués comme notamment le tourisme exclusivement dédié au football. Ainsi, selon les données proposées par l’agence, 12,5 millions de personnes se sont déplacées pour assister prioritaire à une rencontre de football au cours de l’année 2015, dépensant en moyenne près de 2 000 $ au cours de leur séjour.

Au sein du compte-rendu présenté par Euromericas Sport Marketing, l’éveil de l’Asie pour le ballon rond expliquerait également l’essor de l’activité footballistique. Le continent aurait enregistré une hausse de 34% de ses activités dans le secteur lors de cette année 2015. L’Europe reste tout de même le premier marché : les cinq grands championnats européens ont ainsi attiré au cumulé plus de 7 millions de personnes dans leurs enceintes lors de la dernière année civile. Enfin, le marché du sponsoring sportif représenterait 4,5 milliards de dollars.

Si l’agence Euromericas Sport Marketing est reconnue dans le secteur, il convient néanmoins de nuancer les chiffres très importants présentés par l’agence. La méthodologie de l’étude et son contenu complet ne sont pas accessibles au grand public. De plus, les chiffres paraissent très élevés par rapport aux revenus générés directement par les principaux championnats professionnels européens. Pour information, les 20 clubs de Ligue 1 génèrent directement des recettes comprises entre 1,3 et 1,5 milliard d’euros par exercice. Malgré la prise en compte de nombreuses sources indirectes de recettes – à l’image du tourisme – l’agence a certainement procédé à des estimations de certaines activités qui nécessitent quelques éclaircissements au sujet de la méthodologie employée.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer