Economie

Quel est le poids du football professionnel dans l’économie espagnole ?

La ligue espagnole a commandé une étude à l’agence KPMG afin de mesurer le poids du football professionnel au sein de l’économie espagnole. Cette dernière vient de rendre ses conclusions et sans surprise, l’impact du football ne cesse de prendre de l’importance dans le tissu économique ibérique. Explications…

L’étude menée par KPMG et portant sur l’année 2013 montre que le football professionnel espagnol génère une activité de l’ordre de 7,600 milliards d’euros, représentant désormais 0,75% du PIB du pays. Un pourcentage qui n’a cessé de s’apprécier au cours des dernières années : le football ne représentait encore que 0,68% du PIB espagnol en 2011.

Les revenus directement générés par l’activité footballistique ont représenté plus de 3,662 milliards d’euros en 2013 contre 3,475 milliards d’euros en 2011. Cette croissance de 5,4% montre la bonne santé du secteur footballistique en Espagne, entraînant ainsi une croissance des revenus indirects et induits par l’activité.

Concernant la génération de revenus directs, 76% des 3,662 milliards d’euros proviennent des dépenses réalisées par les supporters. Parmi cette catégorie de revenus, les fans espagnols ont notamment dépensé 348 M€ en billetterie, 515 M€ en abonnements aux chaînes de télévision payantes ou encore 923,7 M€ en paris en ligne.

Outre le poids économique sur le PIB espagnol, le football professionnel a également concerné près de 145 000 emplois à temps plein durant l’année 2013, dont 66 438 sont directement dus à l’activité des clubs professionnels espagnols. Néanmoins, ce chiffre est en légère baisse par rapport à l’année 2012 où le football professionnel représentait plus de 146 000 emplois.

Enfin, les rentrées fiscales générées par le football professionnel ne cessent de croître. Alors que le trésor public espagnol avait enregistré 2,590 milliards d’euros de recettes en provenance du football en 2011, la facture s’est élevée à 2,896 milliards d’euros pour le football professionnel espagnol en 2013. Cette augmentation s’explique par l’augmentation d’activités mais aussi par une hausse du taux de TVA intervenue entre-temps.

revenus football espagnol

Le football professionnel espagnol génère directement plus de 3,662 milliards d’euros de recettes

En début d’année, l’UCPF en collaboration avec le cabinet Ernst & Young, avait également publié un baromètre des impacts économiques et sociaux du football professionnel français. Si les deux études sont difficilement comparables, cette dernière qui s’appuyait sur les chiffres de la saison 2012-13 démontrait que l’ensemble de la filière du football professionnel français avait généré un chiffre d’affaires de l’ordre de 6 milliards d’euros. L’activité représentait alors plus de 26 000 emplois et générait des rentrées fiscales à hauteur de 1,54 milliard d’euros.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer