Droits TV

Quelle est la répartition 2015-16 des droits TV de Premier League ?

Alors que les clubs de Premier League connaîtront une inflation importante de leurs droits TV à partir de la saison prochaine, les 20 clubs de l’élite anglaise se sont tout de même partagé un pactole supérieur à 1,638 milliard de livres lors de la saison 2015-16. Arsenal est le club ayant perçu la plus importante dotation. Explications…

Même si le nouveau cycle de droits TV rentrera en vigueur seulement à partir de la saison prochaine, le Board de la Premier League a tout de même redistribué des dotations en légère hausse par rapport à la saison dernière. Au total, les 20 clubs de Premier League se sont répartis une somme de 1 638 805 918 £, soit un montant en hausse de 2% par rapport à la saison dernière. Une progression qui est notamment due à une petite appréciation de 33 M£ des droits TV internationaux. Une hausse qui s’explique par la renégociation de contrats au sein de certains marchés non-alignés au cycle principal instauré par la direction du championnat anglais.

Si l’augmentation est faible par rapport à la saison dernière, cela a tout de même permis à un club de dépasser pour la première fois de l’histoire de la Premier League la barre des 100 M£ de recettes télévisuelles ! Malgré sa deuxième place en championnat, Arsenal FC parvient à se positionner en tête avec près de 101 M£ de revenus TV. Les Gunners devancent respectivement Manchester City (96,9 M£) et Manchester United (96,4 M£) alors que le champion en titre, Leicester City, ne se classe qu’au cinquième rang avec 93,2 M£.

Cette différence de classement entre la hiérarchie sportive et la redistribution télévisuelle est bien évidemment due aux critères instaurés par le Board de la Premier League pour réaliser sa répartition. Si le classement de la saison achevée est bien pris en compte pour réaliser les calculs – chaque place gagnée dans la hiérarchie permet de recevoir une prime de 2,192 M£ – la Premier League intègre également le nombre de diffusions télévisuelles pour réaliser sa répartition finale. Un montant minimum de 8 782 088 £ est accordé à chaque club et une prime additionnelle de 747 922 £ par rencontre au-dessus de 10 matchs télévisés est octroyée aux clubs concernés.

Au jeu des retransmissions TV – dont le critère est libellé Facility Fees – Leicester est le grand perdant de la redistribution. Le champion d’Angleterre a seulement été diffusé 15 fois contre 27 fois pour Arsenal FC ! Leicester a donc reçu une dotation de 12 521 698 M£ correspondant à ses Facility Fees, classant le club au 9ème rang sur ce critère derrière certaines formations à fortes audiences comme Newcastle United.

Enfin, la différence de dotation entre le premier du classement et le dernier est l’une des plus faibles d’Europe en termes de ratio. Arsenal a ainsi perçu une dotation seulement 1,5 fois supérieure à Aston Villa, bon dernier de la hiérarchie télévisuelle (et sportive). L’écart peu important s’explique par la petite proportion des droits TV redistribuées selon des variables de performances. Au total, plus des deux tiers de l’enveloppe télévisuelle – dont 100% des dotations TV internationales – sont redistribués équitablement. Un mode de distribution qui permet d’entretenir une certaine homogénéité dans le championnat de Premier League…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire [mc4wp_form]


Source photo à la Une : © Arsenal (Facebook)

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer