Droits TV

La Premier League signe un contrat TV record en Chine !

droits-tv-premier-league-chine

Selon les informations rapportées par les différents médias britanniques, la Premier League vient d’acter la signature d’un nouveau contrat TV record sur le marché chinois. Cette signature permet déjà au championnat anglais d’envisager une croissance de ses recettes TV internationales lors du prochain cycle de négociations. Analyse…

La rumeur enflait depuis plusieurs semaines et elle a été confirmée par les différents médias britanniques. La direction de la Premier League aurait ainsi bouclé la signature d’un nouveau contrat de droits TV sur le marché chinois à hauteur de 700 M$ !

Cet accord a été trouvé avec l’opérateur chinois de streaming vidéo PPTV, appartenant au groupe Suning. Le nouveau contrat entrera en vigueur à partir de la saison 2019-20 et couvrira un cycle de trois saisons.

Via ce nouvel engagement, la Premier League percevra ainsi une rémunération à hauteur de 233 M$ par exercice de la part de son futur partenaire chinois. Cette somme est près de 12 fois supérieure aux revenus télévisuels actuellement perçus sur le marché chinois. Engagé avec l’opérateur Super Sport Media Group, ce dernier aurait déboursé une somme globale de 60 M$ pour récupérer les droits de diffusion de la Premier League sur le marché chinois sur la période 2016-19.

Premier League : vers une nouvelle inflation des droits TV internationaux ?

Cet accord négocié avec PPTV constitue à ce jour le contrat de droits TV le plus important conclu avec un diffuseur international. Jusqu’à présent, le record était détenu par l’opérateur américain NBC. Ce dernier débourse actuellement 167 M$ par saison pour diffuser la Premier League sur le marché américain.

En nouant un tel contrat, la Premier League sécurise également d’importantes recettes TV internationales à long terme. En effet, le championnat anglais est désormais engagé jusqu’en 2022 sur les deux marchés internationaux les plus rémunérateurs pour le football anglais (Etats-Unis et Chine).

Cette nouvelle hausse pourrait également entrouvrir une nouvelle poussée inflationniste concernant les droits TV internationaux de Premier League alors que ces derniers ont déjà connu une hausse substantielle lors du dernier appel d’offres. Sur la période 2016-19, ils sont évalués à plus d’un milliard de livres par exercice.

En France, l’opérateur Altice est notamment parvenu à les subtiliser à Canal +. Alors que la chaîne cryptée déboursait précédemment un peu plus de 60 M€ par exercice pour obtenir l’exclusivité de la diffusion de la compétition sur le territoire hexagonal, le groupe de Patrick Drahi aurait misé plus de 100 M€ par saison pour acquérir les droits de la compétition. Une somme qui pourrait néanmoins s’avérer insuffisante pour conserver les droits de diffusion au-delà de la saison 2018-19…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire 


Source photo à la Une : Flickr.com (Ronnie MacdonaldCC BY 2.0)

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer