Droits TV

Comment le groupe Altice diffusera-t-il la Premier League en France ?

diffusion premier league marché français

Ayant raflé les droits TV de la Premier League sur le marché français pour la période 2016-19 à la surprise générale, le groupe Altice dirigé par Patrick Drahi n’a pas encore révélé au grand public le dispositif mis en place pour couvrir la compétition lors des trois prochaines saisons. Mais de nombreuses discussions sur l’exposition de la Premier League seraient encore en cours en coulisse. Explications…

Quelle chaîne ou bouquet de chaînes diffusera la Premier League en France à partir de la saison prochaine ? Si l’exclusivité de la compétition pour la période 2016-19 a été attribuée au mois de novembre dernier au groupe Altice contre un versement de 120 M€ par exercice, le mode de diffusion de la compétition n’a pas encore été révélé par le groupe de Patrick Drahi. Propriétaire notamment de SFR et Numéricable, il semble néanmoins exclu à l’heure actuelle que la compétition soit uniquement réservée aux abonnés des deux opérateurs télécom/internet.

« Les droits premium n’ont pas vocation à être détenus ou maintenus en exclusivité pour nos propres clients. Interdire à des clients d’avoir accès au foot parce qu’ils ne sont pas chez nous, cela serait une mesure audacieuse qui pourrait se retourner contre nous.  Je ne crois pas à l’exclusivité qui enferme le client. Il est difficile de le conserver par la contrainte, le client veut avoir le choix » a alors indiqué en début de semaine Michel Combes, directeur des opérations Altice et PDG de sa filiale SFR, à nos confrères des Echos.

Si l’échec d’Orange qui avait déboursé 200 M€ par saison pour acquérir le lot 2 de Ligue 1 entre 2008 et 2012 est la raison évoquée en coulisse pour écarter la mise en service d’un bouquet exclusivement dédié aux détenteurs de Box SFR et Numéricable ; le Board de la Premier League aurait également pesé dans les discussions au sujet d’une mise à l’écart d’une telle décision. Ce choix stratégique opéré par Altice aurait ainsi réduit considérablement l’exposition de la compétition sur le territoire français.

Pour le moment, Altice étudierait plutôt la possibilité de revendre directement des lots à ses concurrents pour partager la diffusion de la compétition. Si des discussions ont eu lieu dernièrement avec l’état-major de Canal Plus, la chaîne cryptée ne souhaiterait pas pour le moment satisfaire les exigences financières du groupe Altice concernant le rachat de lots mineurs à un prix élevé. Le groupe Canal douterait même des réelles intentions d’Altice concernant la cession de lots à de potentiels rivaux.

Abonnement Ecofoot Premium – S’abonner à notre version premium, c’est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot
  • Bénéficier de nos meilleurs contenus au format magazine
  • Soutenir le développement d’un média que vous appréciez




  • Enfin, Altice pourrait également choisir l’option de créer un nouveau bouquet de chaînes TV dédiées à la couverture de la Premier League et distribuées sur l’ensemble des réseaux français (Box, Canalsat…). Si cette option permet d’élargir la distribution de la compétition, elle ne serait pas appréciée par la direction du groupe. Un tel dispositif reviendrait à partager une partie non-négligeable des revenus tirés des abonnements avec les distributeurs à l’image du modèle actuellement adopté par BeIN Sports. A moins qu’un opérateur décide de mettre lourdement la main au portefeuille pour obtenir la diffusion exclusive du bouquet. Affaire à suivre…

    Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 

    Articles populaires

    To Top

    Send this to a friend

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer