Economie

La Premier League finance-t-elle la formation allemande ?

Alors que les hauts cadres de la fédération anglaise s’inquiètent de l’impact de l’inflation des droits TV sur la politique de formation des clubs de Premier League, le sélectionneur allemand Joachim Low en a remis une couche afin de semer la zizanie au sein de la gouvernance du football anglais. Explications…

La direction du football anglais va-t-elle connaître une crise similaire à celle actuellement traversée par le football professionnel français ? Si la direction de la Premier League et de la fédération anglaise continuent à se parler, les dirigeants de la FA goûtent de moins en moins aux pratiques des clubs de l’élite anglaise en matière de politique sportive. Selon Greg Dyke, patron de la fédération anglaise, les clubs anglais « gaspillent » leurs énormes recettes provenant des droits TV en recrutant massivement des joueurs au sein des championnats étrangers au lieu de développer des stratégies à long terme en misant sur la formation.

A la lecture des chiffres du dernier mercato estival, il est difficile de donner tort au patron de la FA. Sur les 900 M£ investis par la Premier League lors du dernier marché estival, près de 615 M£ ont été destinés aux marchés étrangers dont prioritairement la Bundesliga et la Ligue 1. Et parmi les plus gros transferts intra Premier League, la plupart des transactions ne concerne pas des joueurs anglais ! Clairement, lors de cette dernière fenêtre des transferts, les clubs ont préféré opter pour de lourds investissements permettant de renforcer immédiatement leur compétitivité sportive plutôt que d’initier des stratégies à long terme visant à former des joueurs locaux.

Si Greg Dyke cherche impérativement à freiner cette dérive importatrice de talents étrangers au sein de la Premier League – un renforcement de l’obtention du permis de travail pour les joueurs internationaux hors UE ou un accroissement des quotas de joueurs anglais par effectif ont été imaginés – il a dernièrement trouvé un allier inattendu. Le patron de la sélection allemande, Joachim Low s’est exprimé au sujet des maux du football anglais. Selon le sélectionneur allemand, la sélection anglaise court à la catastrophe si les clubs ne changent pas rapidement de stratégie.

« Les clubs de Premier League sont prêts à payer trois fois plus cher les joueurs qu’ils cherchent à acquérir. Désormais, ils devront régler le problème du temps de jeu insuffisant offert à leurs jeunes éléments » indique ainsi Joachim Low.

Néanmoins, pour le boss de la sélection allemande, les investissements importants réalisés par la Premier League dans le championnat allemand confortent les clubs de Bundesliga dans leur politique de formation. Cet afflux de devises devrait permettre aux clubs professionnels allemands de poursuivre leurs lourds investissements réalisés dans le développement de jeunes joueurs. « Lors des dernières années, les clubs de Bundesliga ont investi plus de 100 M£ dans la formation. Les investissements des clubs anglais contribueront à l’avenir à renforcer les résultats de l’équipe nationale allemande » a ainsi conclu Joachim Low.

montant transferts PL Bundesliga

Si la formation constitue un véritable problème au sein du football anglais, la fédération ne parvient pas actuellement à imposer ses réformes à une Premier League qui possède une vraie autonomie d’action. Un problème qui pourrait être souligné au sein du football professionnel français, à l’heure où la Ligue 1 cherche à s’émanciper…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top
Tweetez5
Partagez2
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer