Droits TV

La Premier League souhaite lutter contre le réseau social Vine

La direction de la Premier League a souhaité mettre en garde les supporters au sujet de la publication de vidéos de buts ou autres extraits de matchs du championnat anglais. Un procédé qui s’est propagé durant la dernière Coupe du Monde et contre lequel la direction de la Premier League compte lutter efficacement…

Clairement, l’émergence du réseau social Vine est perçue d’un mauvais œil par les chaines de télévisions et les propriétaires de droits TV. La plateforme sociale rachetée par Twitter en 2012 permet aux utilisateurs de publier facilement des vidéos de six secondes qui se répètent infiniment.

L’utilisation du réseau social a clairement pris de l’ampleur durant la dernière Coupe du Monde. Des milliers de vidéos des buts de la compétition ont ainsi été postées sur Vine et diffusées sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook…) par des supporters du monde entier. Si Vine n’a pas communiqué de chiffres officiels, la plateforme a profité de l’événement pour bénéficier d’une exposition mondiale.

Un développement de l’utilisation de la plateforme Vine qui n’a pas réellement fait plaisir à la FIFA, ni aux diffuseurs qui achètent les droits TV de la compétition à un prix très élevé. En effet, la FIFA a encaissé 2,5 milliards de dollars en provenance des droits TV durant la dernière Coupe du Monde. Des droits qui confèrent aux diffuseurs acquéreurs le contrôle intégral des images sur le territoire concerné. L’explosion de Vine pourrait ainsi mettre à mal la manne financière des droits TV perçue par la FIFA.

La Premier League compte sévir contre les utilisateurs de Vine violant la propriété intellectuelle

Face à la montée du phénomène, la Premier League a tenu à prendre les devants afin de ne pas être exposé à un problème majeur. La défense des diffuseurs possédant les droits TV et VOD de la Premier League constitue un enjeu majeur pour un championnat qui perçoit le montant le plus élevé du continent européen (aux alentours de 5 milliards de livres pour les trois prochaines saisons en additionnant les droits domestiques et vendus à l’étranger).

« Il est illégal de filmer puis diffuser des extraits de rencontres de Premier League sur les réseaux sociaux. Cela constitue une violation de la propriété intellectuelle » a ainsi déclaré Dan Johnson, directeur de la communication de la Premier League. « Je sais que nous sommes perçus comme le grand méchant loup en agissant ainsi, mais nous devons défendre notre propriété intellectuelle afin de préserver nos intérêts » a ainsi indiqué Dan Johnson.

Dan Johnson Premier League

Dan Johnson, directeur de la communication de la Premier League, a affirmé sur la BBC sa volonté de lutter contre la diffusion de vidéos de rencontres sur Vine.

Au-delà de rappeler le caractère illégal de la publication d’extraits de rencontres, Dan Johnson a également évoqué la détermination de la Premier League à sévir envers les supporters récalcitrants. Ainsi, le directeur de la communication a mentionné la mise au point d’un nouveau crawler en partenariat avec Twitter permettant de rapidement détecter les contenus vidéo en lien avec la Premier League postés sur les différents réseaux sociaux. Et la Premier League n’hésitera pas à saisir les autorités compétentes en cas de transgression de la loi.

Outre la défense des droits TV, la Premier League défend également les accords de VOD conclus notamment avec le média The Sun. Le tabloïd met en ligne à chaque journée les buts du championnat en quasi temps-réel (une moyenne de deux minutes s’écoule entre le but et la mise en ligne de la vidéo). Afin de rentabiliser l’acquisition de droits onéreux, The Sun fait payer un abonnement de 8£ par mois à ses internautes souhaitant avoir accès à ce contenu. Une exclusivité qui est clairement mise à mal par l’émergence de Vine où la mise en ligne de buts peut parfois être encore plus rapide.

Cependant, malgré les mises en garde de la Premier League, certains bloggers influents de la Premier League estiment que la lutte sera inefficace. Nick, jeune influenceur anglais qui poste régulièrement des vidéos de buts sur Vine, consédière que la notoriété internationale de la Premier League est bien trop importante pour que le dispositif soit efficace. La direction de la Premier League ne pourra lutter contre des milliers de vidéos postés à chaque journée par des comptes créés aux quatre coins de la planète. Ainsi, selon lui, la Premier League s’engage dans un combat qui est perdu d’avance…

Google Plus

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer