Economie record revenus premier league

Publié le 20 avril, 2017 | par Anthony Alyce

Nouveau record de chiffre d’affaires pour la Premier League

Selon un rapport publié par le cabinet Deloitte, la Premier League a atteint un nouveau record de chiffre d’affaires lors de l’exercice 2015-16. Un montant qui devrait néanmoins être largement battu lors de la saison en cours.

Sans surprise, lors du dernier exercice, la Premier League a de nouveau battu son record de chiffre d’affaires. Selon les éléments dévoilés par le cabinet Deloitte, l’élite du football anglais a enregistré en 2015-16 des recettes à hauteur de 3,6 Mds£ (4,3 Mds€), en progression de 9% par rapport à l’exercice 2014-15.

Manchester United et Manchester City ont essentiellement porté cette croissance de revenus. A eux deux, ils représentent plus de 50% de la hausse de recettes enregistrée au sein du championnat. Manchester United est d’ailleurs devenu le club européen générant le chiffre d’affaires le plus important avec des recettes à hauteur de 515,3 M£ (614,1 M€).

Toutefois, malgré cette hausse de revenus, la Premier League n’est pas parvenue à équilibrer ses comptes. En effet, le championnat anglais a enregistré un résultat avant impôt négatif de l’ordre de 110 M£ (131 M€). Un résultat qui contraste par rapport aux 120 M£ (143 M€) de profits affichés lors de la saison 2014-15.




Ce résultat négatif s’explique par un déséquilibre plus important de la balance des transferts. Le championnat a supporté une balance négative de l’ordre de 400 M£ lors du dernier exercice. Un montant qui s’explique par l’anticipation des nouveaux contrats de droits TV.

Premier League : nouveau record de chiffre d’affaires en 2016-17 ?

Le championnat a également connu une hausse importante des charges exceptionnelles. Une progression qui est due aux décisions stratégiques onéreuses prises par certains clubs. Par exemple, Chelsea a décidé de rompre par anticipation son contrat avec Adidas à l’issue de la saison 2016-17. Une rupture qui a entraîné un surcoût à hauteur de 67 M£ (80 M€) dans les comptes 2015-16 des Blues !

Evidemment, le record de chiffre d’affaires atteint par la Premier League sera pulvérisé lors de l’exercice en cours. Avec l’entrée en vigueur des nouveaux contrats TV, tous les clubs de l’élite anglaise devraient être en mesure d’accroître leurs recettes hors transferts. A titre d’exemple, Arsenal a enregistré une hausse de ses revenus de 20% lors du premier semestre de l’exercice 2016-17…

Source photo à la Une : Flickr.com (Ronnie MacdonaldCC BY 2.0)


A propos du contributeur / de la contributrice

Spécialiste des problématiques sport-business, j'interviens régulièrement pour différents médias sur des sujets liés à l'économie du football. Entrepreneur & Fondateur d'Ecofoot.fr



Comments are closed.

Back to Top ↑