Stratégie

Pourquoi le président chinois a-t-il visité les installations de Manchester City ?

En visite officielle au Royaume-Uni durant quatre jours, le président chinois Xi Jinping en a profité pour visiter l’Etihad Stadium, enceinte hébergeant les rencontres de Manchester City. Un rendez-vous qui n’est pas anodin dans l’agenda du dirigeant chinois qui souhaite à tout prix développer la pratique du football dans son pays. Explications…

La Premier League prend réellement une place de plus en plus importante dans la vie économique et même diplomatique du Royaume-Uni. Au cours de sa visite officielle en Grande-Bretagne, le président chinois Xi Jinping a absolument souhaité se rendre au sein d’une enceinte de Premier League pour se rendre compte des installations dont bénéficient les clubs anglais.

Au cours d’une visite à Manchester en compagnie du premier ministre britannique David Cameron, Xi Jinping en a alors profité pour visiter les installations de Manchester City dont notamment l’Etihad Stadium. Un choix qui est plutôt étonnant car la presse chinoise suggère depuis plusieurs années que Xi Jinping, grand amateur de football, est un supporter fidèle de… Manchester United !

D’après des propos relayés par la presse chinoise, certains élus locaux supporters de Manchester City, dont notamment Sir Richard Leese et Sir Howard Bernstein ont œuvré en coulisse pour obtenir la visite du dirigeant chinois. Les soutiens politiques locaux de Manchester United auraient tenté également de manœuvrer à la dernière minute pour convaincre  Xi Jinping de visiter leurs installations mais sans succès.

Néanmoins, d’après le média South China Morning Post, Xi Jinping en personne aurait demandé à visiter les installations de Manchester City. Ce dernier souhaitait voir un projet en pleine ascension, qui a notamment investi de lourds moyens au cours des dernières années pour développer son académie.

visite président chinois manchester city

Patrick Viera a accompagné la visite du président chinois Xi Jinping au sein des installations de Manchester City

Evidemment, la visite entreprise par Xi Jinping n’était pas un simple rendez-vous de courtoisie. Ce dernier souhaite certainement connaître les facteurs clés de succès pour réussir dans le secteur du ballon rond. Au sein de son pays, Xi Jinping a initié un grand plan national dédié au développement du football. Cela se traduit par l’ouverture de très nombreuses écoles de football, quadrillant tout le pays, pour encourager les jeunes chinois à pratiquer ce sport.

Xi Jinping pousse également les grandes entreprises du pays à investir directement ou indirectement dans l’amélioration du football local. Dernièrement, le leader du e-commerce national, Alibaba.com, a racheté 50% des parts du club de Guangzhou Evergrande. D’autres firmes, à l’image de Qbao, cherchent plutôt à investir dans le football européen pour créer des synergies avec des clubs locaux chinois. Qbao a notamment contraint le Rayo Vallecano au cours du dernier mercato estival à recruter un joueur international chinois afin qu’il s’aguerrisse au jeu européen en Liga BBVA.

 Xi Jinping n’a jamais caché ses ambitions à moyen terme au sujet du développement du football chinois. En plus de vouloir organiser une Coupe du Monde rapidement, le dirigeant chinois souhaite rapidement faire de la Chine une nation qui compte à l’échelle mondiale en matière de ballon rond. Ainsi, la visite des installations de Manchester City ne répondait en rien à un désir personnel mais plutôt à une stratégie globale du développement du football en Chine…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez4
Partagez10

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer