Stratégie

Le prince Ali Ben Al Hussein est-il le candidat anti-Blatter ?

Alors que tous les experts estiment que l’élection présidentielle de la FIFA est déjà jouée en faveur de Sepp Blatter, Ali Ben Al Hussein croit fermement en ses chances de détrôner le grand favori du scrutin. Le candidat jordanien a dernièrement dévoilé son programme au sein d’un manifeste qu’il a exposé au dernier congrès des fédérations africaines au Caire. Explications…

Si de nombreux experts estiment l’élection jouée d’avance, l’actuel président de la Fédération Jordanienne de Football Ali Ben Al Hussein croit toujours sa victoire possible dans cette course à la présidence de la FIFA. Ce dernier a dévoilé son programme au sein d’un manifeste dans lequel il se place en rupture avec l’actuel mode de gouvernance de la FIFA.

Programme conçu à partir de trois axes stratégiques – développement du football, réforme de la Coupe du Monde et développement des recettes de la FIFA – Ali Ben Al Hussein cherche à pointer du doigt les actuels dysfonctionnements de la gouvernance Blatter à la tête de l’institution. Selon le dirigeant jordanien, les pouvoirs de la FIFA sont actuellement trop concentrés dans les mains d’un seul homme, son président. A l’avenir, il sera nécessaire d’adopter un nouveau mode de fonctionnement afin de rendre les décisions plus transparentes.

Vers un décloisonnement du fonctionnement de la FIFA ?

Parmi les mesures fortes évoquées par le prince jordanien Ali Ben Al Hussein, la création d’antennes régionales de la FIFA afin de coordonner plus facilement les missions de promotion et de développement du football constitue un élément plaidant pour la décentralisation de la gouvernance de l’institution.

Au sein de son programme, Ali Ben Al Hussein évoque également l’élargissement du nombre de participants aux prochaines Coupes du Monde. Si le dirigeant jordanien se montre en accord avec cette mesure, il souhaite prendre le temps nécessaire pour la mener à bien – toute modification interviendrait au-delà de la Coupe du Monde 2022 – afin d’éviter tout arrangement décrédibilisant une nouvelle fois la FIFA. De plus, Ali Ben Al Hussein plaide pour une réforme progressive, visant à accroître étape par étape le nombre de participants.

Enfin, Ali Ben Al Hussein souligne l’urgence de restaurer l’image de l’institution afin de pouvoir accroître les revenus commerciaux de la FIFA. Selon le prince jordanien, la FIFA a beaucoup souffert dernièrement des accusations de corruption au sujet de l’attribution des derniers Mondiaux. Certains sponsors ont commencé à prendre la fuite, pouvant causer une baisse des recettes pour l’institution. Ali Ben Al Hussein souhaite rapidement remédier à ce phénomène en changeant le mode de gouvernance de la FIFA.

sepp blatter fifa

Sepp Blatter reste le grand favori à sa propre succession lors de la prochaine élection du président de la FIFA en mai 2015.

Si l’incarnation de la rupture par rapport à Sepp Blatter semble être la bonne stratégie afin d’avoir une infime chance de remporter l’élection, il n’est en revanche pas certain que le prince Ali Ben Al Hussein soit la personne la mieux placée pour représenter le changement. Reprenant certaines idées à Jérôme Champagne – qui n’a pu se présenter faute de parrainages suffisants – Ali Ben Al Hussein est un homme du sérail qui a déjà exercé les plus hautes fonctions de l’institution. Aujourd’hui encore, ce dernier occupe le poste de vice-président de la FIFA. Malgré quelques propos élogieux tenus par Michel Platini à son égard, Ali Ben Al Hussein n’est pas parvenu à obtenir un soutien unanime des fédérations européennes à son égard. Une condition qui semble s’avérer indispensable afin de faire chuter le président suisse de son trône…

Vous pouvez retrouver l’intégralité du manifeste du candidat Ali Ben Al Hussein à cette adresse : http://worldsgame.com/wp-content/uploads/2015/04/FRENCH-Ali-Al-Hussein-FIFA-Presidency-Manifesto.pdf

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer