Stratégie

La MLS est-elle victime de son succès ?

Alors que la plupart des championnats marquent une pause pour laisser place aux matchs internationaux, la compétition nord-américaine de Major League Soccer a tout de même programmé 5 rencontres lors de ce week-end international. Un calendrier qui commence à agacer certaines franchises, devant évoluer en championnat sans leurs meilleurs joueurs. Explications…

Compétition longtemps repliée sur elle-même, le championnat nord-américain de Major League Soccer a toujours adopté ses propres règles de fonctionnement sans réellement tenir compte de l’environnement footballistique mondial. Cependant, depuis plusieurs années, la compétition s’est peu à peu ouverte sur l’extérieur avec l’introduction de nombreuses règles dont notamment celle du joueur désigné permettant de réaliser un recrutement international haut de gamme.

Vestige de son précédent mode de fonctionnement, le calendrier de la Major League Soccer a en revanche assez peu évolué. Ainsi, il ne tient toujours pas compte des principales dates internationales fixées par la FIFA et respectées par quasiment tous les championnats nationaux au monde. Alors qu’une trêve est observée dans la plupart des compétitions nationales pour laisser place aux sélections, ce n’est pas le cas en MLS où cinq rencontres seront disputées ce dimanche.

Si le chevauchement des compétitions nationales et internationales posait peu de problèmes à la MLS par le passé, l’augmentation de la qualité du championnat et le recrutement international croissant provoquent désormais des situations similaires à celles vécues par le Top 14 au rugby. Entre les sélections nationales et les équipes espoirs, près de 70 joueurs évoluant en MLS ont ainsi été convoqués pour évoluer avec leur sélection nationale lors de cette semaine de compétitions internationales. Certaines franchises se retrouvent alors avec 6 éléments majeurs en moins pour disputer leurs rencontres de championnat.

Une situation qui plait de moins en moins à certains acteurs qui réclament des modifications de calendrier. « En MLS, la qualité des joueurs ne cesse d’augmenter et de plus en plus d’éléments seront appelés en sélection nationale. A un certain moment, des décisions devront être prises car de plus en plus de franchises seront amputées de quatre, cinq ou six éléments majeurs lors de chaque week-end international. Et c’est un réel problème à ce moment précis de la saison, au cours duquel les équipes se battent pour atteindre la phase de play-offs. Cela complique les choses » a ainsi déclaré le technicien de la franchise de Montreal, Mauro Biello.

La remise à plat du calendrier de MLS est une idée partagée par un grand nombre de techniciens du pays, surtout que le championnat devrait accueillir de nouvelles franchises dans les années à venir. « Il faudra absolument changer les choses dans un futur proche et je pense qu’il y a une opportunité actuellement pour repenser le calendrier » a alors indiqué Adrian Heath, entraîneur de la nouvelle franchise d’Orlando City SC, particulièrement concernée par le problème.

Cyle Larin

Auteur de buts cette saison, l’international canadien Cyle Larin ne sera pas du déplacement d’Orlando City sur la pelouse de New England

Du côté de la direction de la Major League Soccer, on se réjouit d’avoir à faire face à ce type de problèmes. Pour Dan Courtemanche, porte-parole du championnat nord-américain, ce type de débat montre l’évolution de la Major League Soccer. Cependant, la compétition s’étire déjà sur 10 mois et le Board de la MLS n’a pour le moment pas de solutions pour aménager le calendrier afin de faire de la place aux rencontres internationales. A moins de disputer deux rencontres par semaine, une initiative qui est aujourd’hui écartée par de nombreux propriétaires de franchise en raison des longs déplacements occasionnés par la compétition.

Néanmoins, Courtemanche tient à rappeler les efforts déjà réalisés par la MLS pour réussir à mettre en place une trêve du championnat lors des phases finales des grandes compétitions internationales telles que la Coupe du Monde. Le championnat nord-américain connait également des problèmes de calendrier lorsqu’un de ses représentants parvient à réaliser un bon parcours en Ligue des Champions CONCACAF à l’image de l’Impact de Montreal cette saison qui possède 4 matchs de retard !

Une réunion devrait se tenir en décembre prochain au siège de la MLS afin d’apporter des aménagements au calendrier actuel de la compétition. Néanmoins, aucun changement ne devrait intervenir avant l’édition 2017 du championnat nord-américain…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top
Tweetez11
Partagez2
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer