Economie

La Juventus condamnée à verser une lourde amende ?

juventus nike condamnation

Alors que la Juventus et Nike ont cessé leur collaboration à l’issue de la saison 2014-15, une procédure judiciaire avait été déposée dernièrement par l’équipementier américain à l’encontre de son ex-partenaire concernant la production de maillots pour la saison 2012-13. La juridiction saisie vient de trancher le contentieux. Décryptage…

L’affaire du Calciopoli est-il à l’origine de la rupture de partenariat entre l’équipementier américain Nike et la Juventus ? A priori, cette affaire a eu une conséquence indirecte dans le changement de partenaire technique procédé par la Juventus à l’issue de la saison 2014-15.

Le début du contentieux entre Nike et la Juventus remonte à la saison 2012-13. Alors que le club turinois vient de remporter un nouveau titre sur la scène nationale, la direction piémontaise demande à son partenaire technique d’élaborer de nouveaux maillots affichant trois étoiles afin de célébrer les 30 titres du club. Néanmoins, Nike refuse la requête de son partenaire en raison du verdict prononcé dans l’affaire du Calciopoli : deux titres ont ainsi été retirés à la Juventus (2004-05 et 2005-06) et le club turinois en comptait alors officiellement 28. Nike va alors proposer comme alternative de mener une campagne de communication autour du slogan « 30 sur le terrain ».

Néanmoins, la Juventus refuse catégoriquement la proposition de son partenaire technique. Le club souhaite évoluer avec un maillot arborant les trois étoiles. Malgré son contrat avec Nike, le club piémontais va alors se tourner vers un autre fabricant afin d’éditer le maillot souhaité selon les informations révélées par la presse italienne et espagnole.

La Juventus condamnée à payer une amende supérieure à 1 M€ ?

Suite à ce désaccord, les relations entre Nike et la Juventus ne vont cesser de se tendre jusqu’à l’issue de leur collaboration. Néanmoins, la firme américaine n’en est pas restée là et elle a décidé d’attaquer en justice la Juventus pour non-respect de ses obligations auprès du tribunal arbitral de Genève.

Enfin, selon les informations révélées par la presse italienne et espagnole, la juridiction suisse vient de révéler son verdict concernant cette affaire. Le tribunal arbitral de Genève a décidé en partie de donner raison à Nike. Il a ainsi sanctionné la Juventus à payer une amende dont le montant varie selon les sources. Marca évoque notamment une sanction de l’ordre de 2 M€ alors que la Gazzetta Dello Sport indique un montant de 1,3 M€. En revanche, la justice suisse n’a pas accédé à toutes les demandes de Nike, qui réclamait près de 80 M€ de dédommagements à la Juventus. Enfin, la Juventus peut encore faire appel de la décision prononcée à son encontre…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous abonner à notre compte Twitter


Source photo à la Une : © Flickr.com (forzaq8)

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer