Economie

Le propriétaire de Leeds United gagne une bataille judiciaire en Italie

Alors que le propriétaire de Leeds United, Massimo Cellino a été contraint de céder sa place de président du club du Yorkshire en début d’année, ce dernier a dernièrement gagné une bataille judiciaire en Italie lui permettant d’enregistrer une belle rentrée financière. Cette décision aura-t-elle des conséquences sur la suite de son engagement auprès de Leeds United ? Explications…

L’actualité judiciaire de Massimo Cellino a été riche au cours des dernières semaines. Cependant, pour la première fois, une décision de justice a été prononcée en faveur de l’homme d’affaires italien. En effet, la cour de justice italienne a dernièrement rendu un verdict en faveur de Cagliari Calcio, ancienne propriété de Massimo Cellino, dans une affaire qui opposait le club au conseil municipal de la ville Sarde.

En 2013, la ville de Cagliari avait décidé de saisir 2 M€ de droits TV normalement distribués à Cagliari Calcio par Sky TV Italia en raison d’un désaccord financier au sujet du projet de nouveau stade. Une décision que Massimo Cellino avait décidé de porter devant la justice italienne car il la jugeait illégale.

Au bout de deux années de procédure, la justice italienne a finalement prononcé un verdict en faveur du club sarde. Alors que la somme devait normalement revenir dans les caisses du club de Serie A, Massimo Cellino avait négocié un accord lors de la vente de Cagliari Calcio avec le nouveau propriétaire afin que les fonds liés à cette affaire lui soient directement rétribués. Ainsi, selon cet accord, Massimo Cellino devrait directement empocher la somme de 2 M€.

La somme sera-t-elle investie dans Leeds United ?

Cette décision constitue une véritable bouffée d’oxygène pour le propriétaire de Leeds United qui n’a pas été épargné par la justice de son pays. Récemment condamné dans une affaire d’évasion fiscale, Massimo Cellino a ainsi été contraint en début d’année de céder sa place de président de Leeds United par la Football League. Ce dernier est suspendu de toute fonction jusqu’en avril 2015. Néanmoins, sa sanction pourrait être prolongée en raison d’une tentative de dissimulation de condamnation.

Abonnement Ecofoot Premium – S’abonner à notre version premium, c’est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot
  • Bénéficier de nos meilleurs contenus au format magazine
  • Soutenir le développement d’un média que vous appréciez




  • Massimo Cellino espère que ce dernier verdict prononcé en sa faveur permettra d’alléger son dossier auprès de la Football League. Concernant la rentrée financière de 2 M€, Cellino n’a pas indiqué ses intentions au sujet de cette manne inattendue. Alors que l’homme d’affaires a déjà investi plus de 5 M£ depuis son arrivée à Leeds, il compte cependant accroître son investissement dans les mois à venir grâce à l’assouplissement des règles du fair-play financier décidé par la Football League.

    leeds united embellie sportive

    Depuis la prise de fonction d’Andrew Umbers, Leeds United connait une embellie sportive.

    En attendant la levée de sa sanction, Massimo Cellino a confié la présidence du club à Andrew Umbers. Homme navigant dans les sphères dirigeantes du club depuis de nombreuses années, il est parvenu à redresser la situation sportive de Leeds au cours des dernières semaines. Vingtième de Championship au moment de son intronisation, Leeds United est actuellement 11ème de D2 anglaise. Un intérim qui est pour le moment salué par les supporters du club…

    Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

    Articles populaires

    To Top

    Send this to a friend

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer