Economie

PSG : Objectif 250 millions d’euros de recettes d’ici 2015

Les nouveaux dirigeants qataris du PSG ont exposé leurs ambitions financières à atteindre pour 2015. Le club de la capitale doit augmenter ses recettes de 150% pour atteindre 250 millions d’euros à l’issue de l’exercice 2014-2015. Explications…

L’actionnaire principal du PSG, le prince héritier du Qatar, ne compte pas uniquement dépenser sans compter. Il cherche à trouver un nouvel équilibre visant à limiter le déficit à outrance. Cela permettra notamment de contourner le fair-play financier instauré par Michel Platini. Pour cela, le PSG doit augmenter de manière significative ses revenus. L’objectif final est d’atteindre 250 millions de revenus par an.  Cela suit un plan en quatre points qu’Ecofoot détaille pour vous.

Sponsoring 

Le PSG est en train de redéfinir une politique de sponsoring lui permettant de générer plus de revenus. L’idée moteur de la nouvelle politique est d’attirer moins de sponsors dans la sphère du club mais en vendant beaucoup plus cher les espaces alloués. Le célèbre acteur du poker en ligne Winamax devrait faire les frais à moyen terme de cette politique car les 1,5 millions d’euros payés pour être présent sur le maillot ne suffisent pas aux dirigeants. Le PSG va également renégocier un contrat de sponsoring avec son équipementier Nike. Actuellement évalué à 6 millions d’euros par an, celui-ci devrait être augmenté pour atteindre les 15 millions d’euros par saison. Nike serait sur le point d’accepter le deal. Cela pourrait s’avérer une bonne affaire pour la marque à la griffe. Actuellement Adidas paye annuellement 50 millions d’euros pour être l’équipementier du Real Madrid.

Le nouvel homme fort du poker en ligne, Patrick Bruel, ne verra plus sa marque Winamax apparaitre en sponsor maillot du PSG

Billetterie

Jean-Claude Blanc n’a pas été propulsé par hasard à la tête de la direction générale du PSG. Cet homme a été auparavant le grand maitre d’œuvre de la construction du nouveau stade de la Juventus. C’est un secret de polichinelle que les dirigeants Qataris cherchent un stade plus grand à l’actuel Parc des Princes pouvant surtout contenir plus de loges. En attendant une solution à la construction d’un nouveau stade, le PSG pourrait dans un premier temps augmenter le prix des places de 20%. Le PSG, qui va jouer pendant deux saisons au Stade de France, en profitera pour générer une affluence plus importante à un coût plus élevé.

Merchandising

Durant le prochain mercato estival, le PSG veut frapper très fort sur le marché des transferts. Mais cette fois-ci, le club de la capitale veut une vraie star internationale à la pointe de son attaque. Et ce n’est pas uniquement un enjeu sportif. Les dirigeants veulent profiter de cette star pour booster les ventes de maillots et produits dérivés. La star sera surement de nationalité étrangère afin de poursuivre le développement à l’international de la marque.

L’une des deux stars, Tevez ou Pato, pourrait débarquer au PSG lors du prochain mercato estival.

Résultats sportifs

Bien évidemment, le PSG compte accroitre de manière considérable ses revenus grâce aux résultats sportifs. Une participation chaque saison à la Ligue des Champions assurera une rentrée financière minimum de 20 millions d’euros. Un titre de champion de France constituerait une manne de 30 millions d’euros. Les Qataris ne souhaitent pas uniquement étoffer le palmares du PSG. Ils veulent financier leurs propres investissements par de bons résultats sportifs.

Cependant le PSG va présenter un déficit qui pourrait atteindre 200 millions d’euros cette saison à la DNCG ! Même si la haute instance financière de la Ligue n’a aucune crainte sur la capacité des dirigeants à rembourser la dette, le club pourrait craindre des sanctions à l’avenir à cause du fair-play financier…

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer