Stratégie

Le PSG vise un budget supérieur à 500 millions d’euros

Les dirigeants du PSG manœuvrent en coulisse afin de mettre en place une stratégie financière leur permettant de présenter un budget supérieur à 500 millions d’euros à l’aube de la saison 2016-17. S’appuyant sur quatre axes forts, ce plan pourrait permettre au PSG de devenir la première puissance financière du football européen…

Les dirigeants de QSI n’ont jamais caché leurs ambitions élevées au sujet du PSG. Après avoir glané le titre de champion de France la saison dernière, ils ne cessent de travailler afin de faire grandir le club selon les règles édictées par l’UEFA. L’objectif final de QSI est simple : faire du PSG le club le plus puissant d’Europe.

Aujourd’hui, QSI est freiné dans son développement par les revenus trop faibles que génère le PSG. Si les dirigeants qataris veulent rester dans les clous du fair-play financier, ils doivent absolument construire un modèle de croissance financière rapide. Convaincu par le potentiel financier du club, les dirigeants de QSI ont bâti un plan stratégique reposant sur 4 piliers afin d’accroitre ostensiblement les revenus du club.

Le PSG vise un budget supérieur à 500 million d’euros d’ici trois ans

Selon le modèle construit par les dirigeants qataris, le PSG devrait pouvoir atteindre un budget de 540 millions d’euros à l’aube de la saison 2016-17 ! S’il y parvient, le PSG possèdera alors le plus gros budget européen. Aujourd’hui, les trois clubs financiers les plus puissants – FC Barcelone, Real Madrid et Manchester United – possèdent un budget légèrement supérieur à 500 millions d’euros. Pour atteindre ce chiffre, le PSG s’appuie sur quatre axes à développer : le sponsoring, le merchandising, la billetterie et les droits TV.

Au niveau du sponsoring, le club parisien compte limiter le nombre de partenaires mais accroitre largement les revenus. Les dirigeants jouent sur l’effet de rareté et sur le développement de la notoriété de la marque. Bénéficiant l’an dernier de 15 millions d’euros de revenus de sponsoring ; le club parisien cherche à atteindre 70 millions d’euros de revenus (hors accord avec le Qatar Tourism Authority). Le développement de cet axe semble bien parti avec la conclusion d’accords avec Nike (contre un reversement de 30 millions d’euros par saison) et Fly Emirates (contre 25 millions d’euros par saison). Le PSG a également négocié un partenariat avec l’enseigne mondiale McDonald’s et est en passe de signer un accord avec GDF Suez.

Sur le pôle merchandising, le club a beaucoup de travail. Le club parisien compte obtenir 40 millions d’euros de revenus en 2016 contre moins de 20 millions d’euros actuellement. Pour cela, la stratégie du PSG tourne autour de deux axes : conquérir l’Ile de France en augmentant sensiblement les points de vente ; profiter de l’attractivité touristique de la ville de Paris pour sensibiliser une population internationale au club parisien. Pour répondre au deuxième objectif, QSI cherche à créer un musée du club en plein cœur de Paris avec bien évidemment l’instauration d’une boutique officielle.

boutique officielle psg

Le PSG va considérablement augmenter ses points de vente en Île-de-France pour accroître ses revenus de merchandising.

Concernant la billetterie, le PSG ne cesse d’augmenter le prix des places au Parc des Princes. En deux ans, le prix des abonnements a augmenté en moyenne de 30%. L’augmentation n’a pas freiné le nombre d’abonnés ; le club a atteint un record cette année avec 32 000 abonnements vendus. Pour engendrer des revenus additionnels, le club doit se doter d’un stade avec une plus grande capacité. Un déménagement au stade de France avait été envisagé par le passé. Le recrutement de Jean-Claude Blanc a été réalisé afin que celui-ci parvienne à trouver une solution auprès de la mairie afin d’obtenir un agrandissement du Parc des Princes. Dernièrement, Bertrand Delanoë, actuel maire de Paris, a signé une lettre donnant son avis favorable à un agrandissement du Parc des Princes pour atteindre une capacité de 60 000 places. Les discussions sont en bonne voie mais les prochaines élections avec un changement éventuel de majorité pourraient tout remettre  à plat.

En termes de droits TV, le PSG cherche à obtenir un revenu de 90 millions d’euros par saison. Aujourd’hui, malgré un titre de champion de France, le revenu du PSG est de 44 millions d’euros. Pour atteindre le chiffre souhaité, le club parisien doit obtenir le titre de champion de France chaque saison et réaliser un bon parcours en Ligue des Champions (atteindre au minimum les quarts de finale). Mais le PSG compte aussi sur l’émergence d’autres clubs au sein du championnat (AS Monaco) pour aider la LFP à revaloriser les droits TV de la Ligue 1 revendus à l’étranger.

Le PSG bénéficie d’un accord exceptionnel avec l’office du tourisme du Qatar

En développant les quatre axes évoqués, le PSG devrait alors atteindre ces objectifs financiers avec un budget supérieur à 500 millions d’euros.  Aujourd’hui, le PSG bénéficie déjà d’un budget important qui respecte les règles du fair-play financier grâce à un accord exceptionnel de sponsoring avec l’office du tourisme du Qatar (QTA). L’organisme paie au club parisien un montant évalué à 150 millions d’euros par saison pour l’image positive véhiculée par le PSG auprès du Qatar. Cet accord permet de couvrir une grosse partie de la masse salariale du club estimée à 200 millions d’euros par saison.

L’UEFA doit bientôt se pencher sur la validité de ce contrat.  Si elle se décide d’invalider cet accord, le PSG devra alors trouver un autre modèle afin d’atteindre un budget comparable aux plus grands clubs européens. En attendant, le club parisien cherche surtout à recruter un nouveau directeur sportif pour réussir son prochain mercato. Chaque chose en son temps…

Google Plus

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer