Stratégie

Pourquoi le PSG s’intéresse-t-il au duo Lacazette-Fekir ?

Encore au stade de la rumeur il y a quelques semaines, il semble que l’intérêt du PSG se précise à l’égard du duo lyonnais Lacazette-Fekir d’après les informations dévoilées par le quotidien L’Equipe. Une stratégie qui surprend alors que le PSG avait pris pour habitude d’investir sur des joueurs confirmés provenant de championnats étrangers. Explications…

A l’heure où Jean-Michel Aulas se débat administrativement et sportivement pour ravir le titre de champion de France 2014-15 à l’ogre parisien, la cellule de recrutement du PSG semble s’activer en coulisse pour tenter de ravir certains joyaux de la formation rhodanienne pour la saison prochaine. Le club de la capitale ciblerait Alexandre Lacazette et Nabil Fekir concernant sa campagne de recrutement pour la saison 2015-16.

Alors que le PSG avait pris pour habitude d’investir de conséquentes sommes sur des joueurs confirmés situés dans les championnats majeurs européens, cet intérêt porté vers deux produits de la formation lyonnaise interpelle. Si le fair-play financier empêche pour le moment le PSG d’opérer les investissements qu’il souhaite sur le marché des transferts, le club parisien possède tout de même une marge de manœuvre de 55 M€ – enveloppe qui pourrait être revalorisée par l’UEFA après examen des comptes parisiens pour l’exercice écoulé – afin de renforcer son effectif actuel. De plus, le club pourra également additionner le produit des ventes réalisées au cours de ce prochain mercato.

Lors de la campagne de recrutement 2014-15, le PSG avait investi la quasi-totalité de la somme encadrée par l’UEFA dans le recrutement de David Luiz en provenance de Chelsea. Si la cible Pogba est toujours d’actualité du côté du club parisien pour la saison 2015-16, les pistes menant aux deux grands espoirs lyonnais prennent de l’ampleur auprès de l’état-major parisien.

L’Olympique lyonnais pourra-t-il résister aux assauts parisiens ?

Alors que le recrutement d’Alexandre Lacazette ou de Nabil Fekir n’apporterait pas une plus-value immédiate à l’effectif parisien – à l’inverse de tous les autres gros investissements opérés par QSI depuis son arrivée au PSG – ce changement de stratégie opéré par la direction parisienne pourrait traduire une certaine crainte affichée à l’égard du projet lyonnais. Ainsi, le PSG emploierait alors une méthode chère au Bayern Munich afin de désarmer un potentiel concurrent gênant à l’échelle nationale.

Certes, en recrutant Alexandre Lacazette ou Nabil Fekir, le PSG renflouerait les caisses de l’Olympique Lyonnais qui pourrait réutiliser la manne financière pour recruter. Mais la direction parisienne parviendrait néanmoins à casser l’ascension d’une jeune génération très douée, capable de progresser très rapidement grâce à la dynamique collective suscitée par les ascensions individuelles de talents d’une même génération. Même si l’OL parvenait à recruter des joueurs de même valeur individuelle pour remplacer ses talents partis, il faudrait du temps pour retrouver un collectif produisant un jeu de même qualité. Un temps qui permettrait au PSG de reprendre le large sur le plan national, lui permettant de concentrer toute son énergie sur ses objectifs européens.

lacazette

Le recrutement de jeunes talents français pourrait également favoriser la cote de popularité du PSG dans l’Hexagone.

Ainsi, le PSG opèrerait un véritablement mouvement tactique sur le plan national en parvenant à recruter un talent offensif de l’Olympique Lyonnais. Ce but explique l’intérêt porté à deux joueurs d’un même club affichant des caractéristiques très différentes. De plus, le sur-paiement en transfert de ces deux joueurs pourrait être comblé financièrement par le salaire proposé. En effet, avec des revenus actuels respectifs de 200 000 € et 50 000 € par mois, Alexandre Lacazette et Nabil Fekir ne pèsent pas lourd dans le vestiaire du PSG. Le club parisien pourra ainsi formuler une belle proposition aux cibles lyonnaises tout en ne remettant pas en cause sa grille salariale.

Néanmoins, l’Olympique Lyonnais ne compte pas laisser le rival parisien recruter ses talents facilement. Malgré un déficit de 9,513 M€ affiché lors du premier semestre de l’exercice 2014-15, les actionnaires de l’OL ont affiché leur volonté de conserver l’intégralité de leur effectif – excepté Gourcuff – pour la saison 2015-16. Ces derniers devraient alors supporter un nouvel exercice déficitaire tout en comptant sur les recettes provenant de l’exploitation du nouveau stade et de la qualification en Ligue des Champions afin de renouer avec les profits lors de la prochaine saison. Un choix calculé qui intègre une levée de fonds, permettant de financier la fin des travaux de modernisation du club tout en laissant une marge financière levant la contrainte de cession des joueurs à tout prix.

Clairement, lors du prochain mercato, l’OL ne se laissera pas faire face aux volontés de recrutement du PSG. Le club parisien devra alors sortir des arguments financiers extrêmement convaincants afin de pouvoir enrôler une des pépites offensives de l’OL qui devraient également recevoir des sollicitations provenant de clubs étrangers. Des arguments qui seront certainement limités par les contraintes imposées par le fair-play financier…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer