Marketing

PSG : le club compte-t-il mettre la pression sur Nike ?

psg-contrat-equipementier-nike

Alors que plusieurs grands clubs européens ont fortement réévalué leur contrat équipementier au cours des derniers mois, le PSG ne compte pas rester en marge de ce mouvement. La direction parisienne chercherait à ouvrir de nouvelles négociations avec Nike mais la firme américaine serait réticente à négocier un nouvel accord. Décryptage…

Après RMC, c’est au tour de L’Equipe de délivrer cette information : la direction du PSG veut renégocier un nouveau contrat équipementier avec Nike. Percevant une somme comprise entre 20 et 25 M€ par exercice de la part de son partenaire américain, le club parisien souhaite obtenir une revalorisation avant la fin de son engagement contractuel qui court jusqu’à l’issue de la saison 2021-22.

La direction du PSG estimerait que ce contrat n’est plus conforme aux valeurs du marché. Au sein du club parisien, on prend notamment comme point de comparaison le club de Chelsea FC, qui obtiendra à partir de la saison prochaine une somme estimée à 60 M£ de la part de nouveau partenaire technique, Nike.

Outre Chelsea, de nombreux grands clubs européens sont parvenus à profiter de l’intensification de la concurrence sur le marché des équipementiers pour obtenir des contrats fortement revalorisés. Manchester United perçoit notamment 75 M£ par exercice de la part de son partenaire Adidas. Le FC Barcelone a dernièrement négocié un nouveau contrat avec Nike pouvant rapporter au club catalan jusqu’à 150 M€.

Cependant, selon une source proche du dossier citée dans L’Equipe, Nike serait peu enclin à accorder au PSG une rémunération similaire à celle octroyée à Chelsea. L’équipementier américain estimerait que l’exposition du PSG n’est pas comparable à celle du club londonien, qui évolue dans un championnat suivi dans le monde entier.

PSG : le club parviendra-t-il à signer un contrat équipementier à la hauteur de ses exigences ?

Un autre détail de poids empêcherait Nike de formuler une offre similaire pour équiper le PSG : le club parisien ne souhaite pas céder ses droits merchandising/licensing à la firme à la virgule. Alors que cette source de recettes rapporte déjà une petite cinquantaine de millions d’euros par an au club parisien, la direction du club mise à l’avenir sur l’accroissement de cette source de recettes afin de réduire la part de revenus provenant de sponsors qataris. Or, dans le deal conclu avec Chelsea, Nike aurait obtenir la gestion des droits merchandising/licensing des Blues…

Malgré les différents éléments exposés, le PSG souhaiterait tout de même obtenir une revalorisation afin de bénéficier d’un contrat à hauteur de 40 M€ par exercice. En 2014, lors de la première renégociation entreprise par QSI, la direction parisienne avait brandi la potentielle concurrence de Burrda pour obtenir de Nike un contrat à la hauteur de ses exigences. Toutefois, le PSG ne devrait pas avoir besoin d’utiliser la même stratégie lors des mois à venir : le club a acquis une telle notoriété qu’il suscite désormais la convoitise de plusieurs grands noms du secteur.

Enfin, le PSG n’est pas le seul acteur à vouloir renégocier son contrat équipementier avec Nike. Manchester City met également la pression depuis plusieurs mois sur son partenaire technique pour revoir à la hausse son contrat à hauteur de 12 M£ par saison. La FFF, qui perçoit 42,6 M€ par exercice de la part de Nike, souhaite également renégocier un accord supérieur à 50 M€. Le PSG devra alors exposer de solides arguments pour convaincre Nike de renégocier son contrat en priorité…

*estimation

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire 


Source photo à la Une : Wikipedia.org (Football.uaCC BY-SA 3.0)

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer