Economie

Quelle est la puissance financière de Malmö FF ?

Qualifié surprise pour la phase de poules de la Ligue des Champions édition 2014-15, le club de Malmö FF ne bénéficie pas de la même surface financière que celle de l’Atletico Madrid et de la Juventus FC, rivaux  de la formation suédoise en C1. Ecofoot.fr s’est penché sur la gestion financière d’un club qui prend des risques pour grandir à l’échelle européenne…

Le championnat suédois de première division, intitulé Allsvenskan, n’est pas le plus suivi d’Europe. Contrairement à une grande majorité de championnats européens, il se dispute sur une année civile afin d’éviter l’organisation d’un grand nombre de matchs durant les rudes hivers scandinaves. Ainsi, comptablement, les clubs suédois clôturent leurs comptes au 31 décembre à l’inverse des autres clubs européens qui clôturent  leur bilan au 30 juin, en fin d’exercice.

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Le club de Malmö FF n’échappe pas à l’exception scandinave en présentant des comptes établis sur une année civile. Lors des trois derniers bilans présentés, Malmö FF n’apparait pas à première vue comme un modèle de gestion financière rigoureuse, étiquette de bon élève généralement associée aux entreprises scandinaves. Entre 2011 et 2013, Malmö FF accuse une perte avant impôts de l’ordre de 1,15 M€.

résultats avant impôts malmo ff

Durant la période étudiée, Malmö FF présente deux bilans avant impôts positifs de l’ordre de 390 000 € en 2011 et 53 750 € en 2013. En revanche, lors de la saison 2012, le club suédois accuse une perte importante de 1,590 M€, correspondant à 10% du chiffre d’affaires hors transferts. Evidemment, le résultat net est encore plus lourd : entre 2012 et 2013, le club suédois accuse une perte nette de 1,765 M€.

Malmö FF enregistre un déficit conjoncturel

 A la vue des résultats globaux, Malmö FF présente des comptes structurellement déficitaires. Or, la lecture du résultat d’exploitation présente une réalité bien différente. Lors de l’exercice 2013, Malmö FF présente un chiffre d’affaires hors transferts de l’ordre de 17,3 M€ alors que les coûts structurels se sont élevés à 16,9 M€. Le club affiche ainsi un résultat d’exploitation positif de l’ordre de 400 000 €.

Les résultats déficitaires présentés dernièrement par Mölmo FF sont essentiellement dus aux investissements consentis par le club pour acquérir 75% de la propriété de son nouveau stade. Une acquisition qui a coûté 60 M€ au club suédois et qui l’a obligé à consentir à un lourd emprunt dont il doit assumer aujourd’hui la charge financière. Lors de la saison 2013, la formation suédoise a ainsi assumé une charge financière de 1,5 M€, somme représentant près de 4 fois le bénéfice d’exploitation.

Malmö assume actuellement un déficit conjoncturel lié à l’acquisition de sa nouvelle enceinte. Une stratégie ambitieuse mise en place par le club suédois afin de dynamiser ses recettes de billetterie et commerciales. Le club suédois ne prend pas un risque inconsidéré en s’endettant pour son nouveau stade : les fonds propres positifs détenus par le club conjugués à un résultat d’exploitation régulièrement positif permettent de financer le remboursement de l’emprunt.

Malmö enregistre un chiffre d’affaires entre 15 et 20 M€ par saison

En 2013, la formation suédoise a enregistré un chiffre d’affaires hors transferts de l’ordre de 17,3 M€. Ce dernier est en progression de 7,5% par rapport à la saison 2012 due à une croissance des revenus de billetterie et commerciaux. Néanmoins, les recettes du club suédois sont très éloignées des sommes enregistrées par les clubs européens des championnats majeurs participant à la Ligue des Champions.

Au sein d’un championnat très peu exposé médiatiquement, le club doit compter sur d’excellentes performances sportives associées à un plan stratégique de croissance finement mené pour se développer économiquement. Contrairement à la télé-dépendance perceptible en Ligue 1, les droits TV ne représentent que 9% des revenus hors transferts du club scandinave en 2013 (1,560 M€). Une source de revenus qui augmentera considérablement en 2014 grâce à la participation à la C1.

sources de revenus malmo ff

Ainsi, face aux faibles rentrées télévisuelles enregistrées via le championnat suédois, la direction de Malmö a décidé de bâtir sa croissance économique via le développement des recettes de billetterie et commerciales. La stratégie de l’acquisition de la nouvelle enceinte répond pleinement à cette ambition. La hausse des deux différentes sources de revenus est déjà perceptible entre 2012 et 2013 : les revenus de billetterie ont augmenté de 22% pour atteindre 4,660 M€ alors que les recettes commerciales ont progressé de 4% pour atteindre près de 8 M€.

evolution revenus malmo ff

Outre l’activité de billetterie, le club suédois compte dans un futur proche développer considérablement d’autres sources de revenus tirées de l’exploitation du stade. Cela concerne notamment l’organisation d’événements, colloques ou encore séminaires à l’intérieur de la nouvelle enceinte suédoise. Une activité qui a déjà permis de rapporter 1,5 M€ lors de l’exercice 2013.

Clairement, la direction de Malmö FF a engagé un plan de croissance économique visant à compenser la faible exposition médiatique du championnat suédois. Ce plan de croissance s’appuie sur l’acquisition et la gestion d’une nouvelle enceinte qui doit générer des revenus additionnels liés à la billetterie, au sponsoring et au développement de nouvelles activités annexes. Le surplus de revenus doit permettre de rembourser l’emprunt consenti pour acquérir la propriété du stade tout en augmentant la compétitivité sportive du club. Un accroissement de la compétitivité qui doit aider le club à obtenir une qualification régulière pour la phase de groupe de Ligue des Champions, permettant de générer de nouvelles rentrées financières additionnelles. Un cycle économique vertueux est en train de voir le jour du côté de Malmö FF…

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à vous inscrire à notre newsletter foot-business afin de ne rater aucune information.

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer