Economie

Puma souhaite rentrer dans le capital du Borussia Dortmund

Lors d’une entrevue accordée à l’agence de presse Reuters, Björn Gulden, PDG de l’équipementier Puma, a déclaré sa volonté d’entrer dans le capital du Borussia Dortmund. Pourquoi l’équipementier allemand souhaite-il prendre des parts dans le capital d’un club ? Pourquoi le choix se porte-t-il sur le Borussia Dortmund ? Ecofoot.fr mène l’enquête…

La nouvelle est passée inaperçue mais elle marque un tournant stratégique de la firme allemande Puma : son président directeur général, Björn Gulden, a indiqué sa volonté d’acquérir une partie du capital d’un grand club européen à court terme. Et le choix a déjà été opéré selon le PDG du groupe : « Si Hans-Joachim Watzke, directeur général du Borussia Dortmund, souhaitait procéder à une augmentation de capital ou céder des parts, nous pourrions être intéressés » a alors confié Björn Gulden à l’agence Reuters.

Cette volonté d’acquisition du capital social d’un club de football européen illustre l’intention de la marque de recentrer ses activités autour de l’équipement sportif et plus particulièrement footballistique après quelques incursions manquées dans des gammes lifestyle lors des dernières années. Une réorientation impulsée par le groupe Kering, propriétaire de la firme Puma.

Un recentrage des activités qui était déjà perceptible depuis quelques mois. La firme Puma a été particulièrement remarquée lors du dernier Mondial au Brésil avec notamment la sortie d’un nouveau modèle bicolore – Puma Tricks – pour ses joueurs sous contrat. Un coup marketing réussi car il a été combiné à la mise en application du spray sur coup-franc, permettant de zoomer sur les chaussures des différents équipementiers.

En plus de la sortie d’un nouveau modèle durant la Coupe du Monde, Puma a également beaucoup investi dans le championnat de Premier League. L’équipementier allemand est parvenu à arracher Arsenal FC en proposant un contrat proche de 40 M€ par an aux Gunners. Un montant qui place le contrat équipementier en deuxième position, derrière le futur partenariat Manchester United – Adidas. Puma a également annoncé dernièrement le renouvellement de sa collaboration avec Newcastle United. Equipementier des Magpies depuis la saison 2010-11, Puma a signé un nouveau contrat à long terme avec le club du nord de l’Angleterre.

Pourquoi le choix s’est-il porté sur le Borussia Dortmund ?

Si les investissements opérés par Puma sont importants en Premier League, aucune prise de participations n’a été négociée avec les différents clubs. En revanche, la donne est différente concernant le Borussia Dortmund. Déjà partenaire du club en tant qu’équipementier, Puma souhaite aller plus loin avec le club de la Rhur en devenant actionnaire.

Il ne s’agit pas d’une initiative originale en Allemagne. La firme Adidas est déjà actionnaire minoritaire du Bayern Munich depuis plusieurs années. Début juillet 2014, le sponsor maillot du Borussia Dortmund, Evonik, est entré officiellement dans le capital du club en achetant 9,06% des parts contre un investissement de 26,7 M€. Une initiative que souhaite imiter Puma.

Les bénéfices importants enregistrés par le Borussia Dortmund lors des dernières années encouragent les partenaires commerciaux du club à intégrer le capital afin de percevoir des dividendes. Grâce à un modèle économique diversifié, et non ultra-dépendant des droits TV, le club du Borussia Dortmund a réalisé un résultat net positif de 53,2 M€ en 2012-13. Cet exercice fait suite à une saison 2011-12 déjà exceptionnelle avec un résultat net positif de 34,2 M€.

Si la diversification des revenus constitue une composante essentielle du bon bilan du Borussia, la maitrise des coûts est également un élément indispensable. Ainsi, malgré les excellents résultats sportifs, le club a maintenu une masse salariale inférieure à 100 M€. Le ratio masse salariale sur revenus est de 36,6%, soit bien en-dessous de 70% ratio maximal conseillé par l’UEFA pour respecter les règles du fair-play financier.

bilan financier borussia dortmund 2012-13

En intégrant le capital social du Borussia Dortmund, Puma répond à un triple objectif. Tout d’abord, l’équipementier marque sa volonté de recentrage de l’activité autour de l’équipement sportif. Ensuite, Puma associe son image à un club bénéficiant d’une gestion financière saine. Enfin, l’investissement financier devrait constituer un placement rentable pour la firme allemande. Tous les voyants sont au vert pour une intégration de Puma au sein du capital social du Borussia Dortmund. Maintenant, il ne manque plus que l’accord des autres actionnaires du club de la Rhur…

Google Plus

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer