Economie

QPR négocie sa sanction financière avec la Football League

Alors que les Queens Park Rangers étaient sous la menace d’une sanction financière de 50 M£ infligée par le Board de la Football League pour non-respect des règles financières du fair-play financier interne au Championship, le club londonien devrait finalement faire face à une amende bien moins importante. Explications…

La direction des Queens Park Rangers a-t-elle maquillé ses comptes lors de la saison 2013-14 pour pouvoir monter tranquillement en Premier League sans risquer d’importantes sanctions financiers ? Cette hypothèse a été creusée sérieusement par la Football League lorsque cette dernière a reçu le bilan financier complet du club londonien.

Alors que dans un premier temps, QPR avait communiqué à propos d’un déficit à hauteur de 9,8 M£ pour l’exercice 2013-14, la Football League a été intriguée par un abandon de créances réalisé par les actionnaires du club lors de ce même exercice à hauteur de 60 M£. Un artifice qui a bien évidemment permis de réduire les pertes du club mais qui n’est pas autorisé par la Football League pour contourner son fair-play financier interne.

Ainsi, depuis quelques semaines et notamment sa descente en Championship à l’issue de la saison 2014-15, QPR était sous la menace d’une lourde sanction financière de la part de la Football League. Si cette dernière estimait que le déficit réel du club pour l’exercice 2013-14 était de 70 M£, QPR encourrait alors une amende de l’ordre de 50 M£.

qpr amende financière

QPR devrait obtenir un fort allègement de sa sanction financière pour ses déficits de la saison 2013-14

Alors que la direction de QPR avait signifié depuis la fin de la saison dernière qu’elle ne paierait jamais une telle sanction, des discussions ont été initiées depuis le début de l’été entre les dirigeants de QPR et la Football League. D’après les informations divulguées à la presse anglaise par le Board de QPR, les négociations sont en bonne voie et un arrangement financier est en cours d’élaboration.

D’après les informations relayées par The Guardian, la Football League et QPR se seraient mis d’accord pour réduire la sanction financière à hauteur de 8 M£. Une somme que le club londonien accepterait de payer. Pour sa défense, QPR a indiqué son incapacité à transférer certains gros salaires du club lors de sa descente en Championship à l’issue de la saison 2012-13. De plus, la Football League a tout de même été sensible à la réduction de 22 M£ des coûts opérationnels du club entre 2012-13 et 2013-14.

QPR ne devrait pas avoir de mal à s’acquitter de cette amende. En effet, le club londonien vient de percevoir la coquette somme de 8,8 M£ grâce au transfert de Raheem Sterling de Liverpool à Manchester City. Un reversement qui est notamment dû aux indemnités de formation ainsi qu’à une clause de revente à hauteur de 20% négocié par le club londonien lors du départ du joueur du côté de Liverpool FC en 2010 alors qu’il n’avait que 16 ans !

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer