Economie

Le rachat du RC Lens est-il imminent ?

Alors que la direction du RC Lens a reçu à minima une offre ferme de rachat du club lors de cette saison 2015-16, le processus de changement actionnarial du club artésien n’a toujours pas démarré en raison du comportement attentiste d’Hafiz Mammadov. Explications…

Toujours propriétaire de plus de 99% du capital social de la holding détenant le RC Lens, Hafiz Mammadov ne semble pas pressé de partir. Après avoir investi plus de 25 M€ pour racheter le club au Crédit Agricole et le restructurer financièrement, l’homme d’affaires azéri ne répond pourtant plus à ses obligations financières depuis plus d’un an.

Alors que la direction du RC Lens a reçu au mois de décembre dernier une offre ferme de rachat du club de la part de l’homme d’affaires Grégory Maquet – propriétaire d’un réseau d’agences immobilières Century 21 dans la région Benelux – à hauteur de 2,5 M€, Hafiz Mammadov n’a toujours pas pris la peine d’y répondre fermement. Et si cette dernière a expiré le 15 décembre dernier, Grégory Maquet est toujours prêt à discuter.

« J’ai reçu un mail d’Hafiz Mammadov le 15 décembre, à la date limite. Il me demandait un délai complémentaire de réflexion et m’indiquait qu’il reviendrait vers moi pour le 30 décembre au plus tard » indiquait alors Grégory Maquet le 20 décembre dernier dans les colonnes de L’Equipe. Depuis, la situation ne semble guère avoir évolué malgré une deadline dépassée à deux reprises.

Selon les informations dévoilées aujourd’hui par Luc Dayan, conseiller de Grégory Maquet dans cette opération, aucun rendez-vous n’a encore été fixé entre l’homme d’affaires belge et le propriétaire azéri du RC Lens. « Nous sommes dans l’attente d’une date. Il n’y a eu que des échanges limités avec le bras droit de M. Mammadov qui interagit depuis un mois » indique ainsi Luc Dayan dans l’édition du jour de L’Equipe.

Mais pourquoi Hafiz Mammadov ne répond-il pas à cette offre de rachat formulée par le PDG de Century 21 Benelux ? Surtout que la situation financière du club artésien ne s’est pas forcément arrangée au cours des derniers mois. Toujours d’après Luc Dayan, le club doit rapidement trouver 5 M€ pour boucler ses besoins en trésorerie concernant l’exercice 2015-16.

Alors qu’Hafiz Mammadov a été complètement absent du club au cours des derniers mois, il n’aurait toujours pas abandonné l’idée de récupérer une partie de sa surface financière pour pouvoir à nouveau administrer le RC Lens. Une autre hypothèse pourrait conduire Mammadov à attendre la fin de la saison et une potentielle montée en Ligue 1 pour obtenir des offres plus importantes concernant le rachat du RC Lens. D’ailleurs, un consortium américain serait entré en contact avec Gervais Martel au cours des derniers pour monter une opération de rachat. Cependant, le groupe n’aurait pas formulé d’offre ferme pour le moment.

Mais Luc Dayan met en garde le RC Lens et la DNCG concernant le scénario basé sur une éventuelle montée en Ligue 1. « Il ne faudrait pas que cela se termine en cas de non-accession en Ligue 1 par la révélation d’une situation financière catastrophique, après tous les efforts qui ont été faits par les collectivités publiques » prévient alors le conseiller de Grégory Maquet. En attendant, le feuilleton du rachat du RC Lens continue de perdurer au grand dam de toutes les parties prenantes de ce dossier…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 


Source photo à la Une : © Racing club de Lens (Facebook)

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer