Economie

Le RC Lens a-t-il convaincu la DNCG ?

Ce matin, le RC Lens a joué une partie de son avenir au sein du football professionnel français lors de l’audition de ses dirigeants devant la DNCG. Une décision de la part du gendarme financier français est attendue dans les deux prochains jours. Explications…

Alors que le RC Lens devait être initialement auditionné par la DNCG le 27 mai, le club artésien a finalement passé son oral ce matin. Un report qui a été expliqué par les dernières décisions prises par le Conseil d’Administration de la LFP de réformer le système de promotion/relégation au sein de la Ligue 1 et Ligue 2 dès la saison 2015-16, impliquant quelques ajustements dans les budgets prévisionnels.

Si Gervais Martel apparaissait confiant à la mi-mai quant à la présentation d’un budget fiable et sans contestation possible, il avait rompu toute communication à la presse lors des deux dernières semaines précédant son passage devant la DNCG. Selon le dirigeant lensois, le nouveau règlement voté par la LFP réduisant le nombre de montées en Ligue 1 aurait fait fuir son partenaire financier qui devait apporter des fonds à hauteur de 15 M€ permettant de boucler le budget prévisionnel 2015-16.

Selon les informations communiquées par L’Equipe ce matin, Gervais Martel ne disposerait pas des fonds nécessaires permettant de présenter un budget de fonctionnement correct à la DNCG pour la saison prochaine. Une situation critique qui devrait mener à une rétrogradation administrative en National.

Gervais Martel se montre toujours confiant

A la sortie de son audition qui aura duré 1h45, Gervais Martel a prononcé quelques mots à l’égard de la presse sans s’étendre sur le sujet. Ce dernier a indiqué être confiant quant à l’issue de cet oral devant la DNCG et il attend une décision favorable quant au maintien du club en Ligue 2 dans les 2 ou 3 prochains jours. Le président lensois a également indiqué que le nom de Mammadov n’a pas été prononcé durant l’entretien, signifiant que le club ne compte pas sur un nouvel apport financier de son actionnaire azéri.

Afin de boucler un budget prévisionnel revu à la baisse, Gervais Martel aurait exposé la vente d’un certain nombre de joueurs cadres durant le prochain mercato estival. D’ailleurs, toujours selon les informations de L’Equipe, Gervais Martel aurait de nouveau rencontré le président du Standard de Liège, Roland Duchâtelet, afin de le relancer concernant son intérêt pour trois joueurs du Racing : Baptiste Guillaume, Wylan Cyprien et Jean-Philippe Gbamin.

Roland Duchatelet

Roland Duchatelet, propriétaire du Standard, a dernièrement confirmé un intérêt pour l’acquisition de certains joueurs lensois

En plus de miser sur la vente de joueurs pour boucler le budget, Gervais Martel a très certainement insisté sur le retour du RC Lens à Bollaert lors de la saison prochaine, ce qui contribuera à accroître les revenus de billetterie. Grâce à son retour dans son enceinte rénovée, le club devrait pouvoir retrouver des recettes de billetterie supérieures à 5 M€, permettant de boucler une partie du budget.

Reste désormais à savoir si les éléments apportés par Gervais Martel ont convaincu la DNCG. Dernièrement, Richard Olivier, patron de la DNCG, laissait entendre qu’un sauvetage du RC Lens sans apport financier extérieur lui paraissait hautement hypothétique. Visiblement, cet apport n’a pas été présenté par la délégation du club lensois lors de son audition de ce matin…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer