Economie

Pourquoi le rachat du RC Lens n’est-il toujours pas acté ?

rachat rc lens

Alors qu’un appel d’offres lancé par le Tribunal de Commerce de Paris est actuellement en cours au sujet de la reprise du RC Lens, l’homme d’affaires ivoirien Charles Kader Gooré semble être le seul postulant à avoir émis une offre ferme pour le moment. Pourtant, il n’est pas encore assuré d’acquérir le RC Lens à l’issue de la saison. Explications…

Assez discret lors des premières fuites au sujet de son intérêt envers le RC Lens, le businessman omano-ivoirien Charles Kader Gooré a décidé dernièrement de prendre la parole afin d’éclaircir sa position vis-à-vis du RC Lens. Ce dernier a publiquement revendiqué son intérêt quant à la reprise du club nordiste tout en détaillant son projet dans divers médias européens et africains.

D’après les informations notamment divulguées par Jeune Afrique, Charles Kader Gooré compte investir 50 M€ sur 5 ans pour relancer sportivement le club artésien. Il serait prêt également à déposer une caution bancaire de l’ordre de 30 M€ pour rassurer les autorités compétentes (Tribunal de Commerce de Paris puis la DNCG) au sujet de la solidité du projet. Il est d’accord pour reprendre l’ensemble du passif du RC Lens et il souhaite intégrer Gervais Martel au projet, personnalité avec laquelle il a noué de bonnes relations.

Seule offre actuellement formulée auprès du Tribunal de Commerce de Paris – même si une deuxième candidature n’est pas à exclure suite à un communiqué publié mi-avril par le RC Lens – Charles Kader Gooré semble donc être en mesure de s’emparer du RC Lens d’autant que l’appel d’offres sera clôturé demain. Entre-temps, Grégory Maquet, autre candidat à la reprise du club, a indiqué son intention de ne pas participer à cette procédure. «  Il ne me paraît pas raisonnable de faire une (nouvelle) offre dans des délais aussi courts. Ce serait également perturber la procédure de conciliation »  a alors indiqué le patron de Century 21 Benelux à nos confrères de L’Equipe.

Pour autant, Charles Kader Gooré sera-t-il propulsé à la tête du RC Lens lors des jours à venir ? La réponse n’est en réalité pas si simple d’après les informations délivrées par France 3 Nord Pas-de-Calais. Suite à l’AO lancé par le Tribunal de Commerce de Paris, ce dernier devra ensuite présenter les offres reçues à l’actuel propriétaire de RCL Holding, Hafiz Mammadov, qui détient 98,2% du RC Lens. Si ce dernier venait à ignorer les offres formulées, Gervais Martel pourrait alors enfin lancer une procédure menant au dépôt de bilan. Un nouvel appel à candidatures serait alors lancé au bout duquel le Tribunal de Commerce aurait cette fois le dernier mot.

Ainsi, Charles Kader Gooré n’est sans doute pas au bout de ses peines pour acquérir le RC Lens. D’ailleurs, Grégory Maquet pourrait très bien attendre cette prochaine procédure pour étoffer son offre. D’autant qu’il existe de fortes chances pour qu’Hafiz Mammadov ne répondent pas suite au premier appel d’offres lancé par le Tribunal de Commerce : il pourrait à nouveau jouer la montre afin d’attendre l’issue sportive de la saison 2015-16. En cas de montée en Ligue 1, le RC Lens pourrait s’autofinancer et l’homme d’affaires azéri chercherait alors à convaincre Gervais Martel de ne pas lancer une procédure de dépôt de bilan dont les conséquences juridiques pourraient provoquer de nombreuses incertitudes sur le plan sportif.

Au bout du compte, la situation du RC Lens n’est pas encore réglée et il faudra sans doute attendre la mi-mai pour connaître un premier dénouement au sujet de la composition actionnariale du club pour la saison 2016-17…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire 


Source photo à la Une : © Wikipedia.org (Liondartois)

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer