Economie

Le Real Madrid peut-il être à l’origine d’une inflation du marché du naming ?

La presse espagnole a révélé en début de semaine un accord imminent entre la direction du Real Madrid et un fonds d’investissements en provenance d’Abu Dhabi au sujet d’un contrat de naming. Cet accord peut-il provoquer une inflation du marché du naming au sein du football européen ? Ce recours au naming permettra dans un premier temps de généraliser une pratique peu commune en Liga BBVA…

Florentino Perez ne s’en cache plus. Malgré les protestations des socios, le patron du Real Madrid est ouvertement à la recherche d’un partenaire de naming afin de financer une grande partie des travaux de modernisation du stade Santiago Bernabeu. Le président madrilène a de nouveau rappelé cet impératif financier lors de l’assemblée générale annuelle des socios.

La recherche d’un partenaire de naming solide est indispensable pour le club afin de maintenir son niveau de vie tout en finançant des travaux importants de modernisation du stade Santiago Bernabeu. En effet, le club madrilène souhaite rapidement conclure un projet de modernisation de son enceinte qui prévoit la construction d’un toit, d’un parking de 3 000 places, l’augmentation du nombre de loges et l’insertion de boutiques et bars au sein des coursives du stade. Une modernisation qui doit amplifier à l’avenir les revenus « match day » du club. Cependant, le coût de cette modernisation est estimée à plus de 250 M€. Une somme importante qui est notamment due à un timing serré – le Real souhaite accomplir l’ensemble des travaux en deux ans maximum – et au rachat de certains terrains à la mairie de Madrid.

Pour financier cette modernisation, le Real Madrid cherche depuis plusieurs mois un partenaire commercial souhaitant accoler son nom à l’enceinte du club pendant une durée comprise entre 15 et 20 ans. De nombreuses rumeurs ont circulé durant les derniers mois, évoquant notamment des accords avec Coca-Cola, Audi, Emirates ou encore Microsoft. Des annonces qui ne se sont jamais traduites par un accord définitif.

Le naming devrait rapporter 25 M€ par saison au Real Madrid

Selon le quotidien sportif ibérique Marca, le Real Madrid aurait trouvé son partenaire de naming. Il s’agirait de la société IPIC, fonds d’investissements d’Abu Dhabi. La société financière serait prête à signer un accord évalué à 500 M€ pour accoler Abu Dhabi au nom de l’enceinte madrilène durant 20 ans.

Le montant proposé serait au-dessus des exigences des dirigeants madrilènes. La proposition émanant du fonds d’investissements d’Abu Dhabi permettrait de couvrir intégralement le financement des travaux de modernisation. Ainsi, le naming rapporterait 25 M€ par an au Real Madrid.

Si les dirigeants parviennent à finaliser cet accord, le Real Madrid bénéficiera alors de l’accord de naming au montant le plus élevé du football européen. Jusqu’à présent, les accords financiers les plus importants se situent en Premier League : Arsenal perçoit notamment 35 M€ par saison de la part de son partenaire Emirates. Mais cet accord englobe également une présence en tant que sponsor maillot. Le contrat de naming des Gunners est évalué à 15 M€. Manchester City possède de son côté un contrat avec Etihad évalué à 17 M€ par saison pour le naming de son enceinte.

emirates stadium naming

Arsenal perçoit 15 M€/an de la part d’Emirates concernant le naming de son enceinte.

En Bundesliga, championnat adepte de la pratique du naming, le Bayern Munich possède l’accord le plus juteux. La compagnie d’assurance Allianz reverse au club bavarois 6 M€ par saison. Une somme qui est tout de même plus de quatre fois inférieure au futur accord entre le Real Madrid et IPIC.

Pour le moment, aucune confirmation d’un éventuel accord n’a été dévoilée par le Real Madrid ou le fonds d’investissements IPIC. Néanmoins, aucun des deux acteurs n’a également démenti la présence de négociations. Si le montant venait à être confirmé, il pourrait créer une véritable vague inflationniste au sein du marché du naming des enceintes des grands clubs européens. Une pratique qui sera également scrupuleusement observée par les concurrents du Real Madrid en Liga BBVA qui cherchent également à accroitre leurs revenus de sponsoring.

Google Plus

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer