Politique / Droit

Le Real Madrid, roi de l’acoquinement politique ?

real madrid stratégie politique

De nombreuses personnalités politiques étaient présentes au stade Santiago Bernabeu mardi dernier pour assister à la demi-finale aller de Champions League.

Le Real Madrid en général, et Florentino Perez en particulier, ont toujours su entretenir de bonnes relations avec les élus locaux et nationaux. Des liens de proximité qui ont souvent facilité les projets de développement, imaginés par la direction du club madrilène, et impliquant certaines décisions prises par les pouvoirs publics.

Dans l’optique d’entretenir de bonnes relations avec les responsables politiques du pays, la direction du Real Madrid avait convié de nombreuses personnalités de tout bord mardi dernier lors de la demi-finale aller de C1 opposant le club merengue à son grand rival de l’Atletico.

Selon les informations rapportées par El Confidencial, la nouvelle formation politique centriste du pays, Ciudadanos, était particulièrement bien représentée dans les loges VIP du stade Santiago Bernabeu. José Manuel Villegas, Secrétaire Général et numéro deux du parti, a notamment été aperçu dans les travées de l’enceinte madrilène. Il était accompagné de Fernando de Páramo, Responsable de la Communication de Ciudadanos, et figure médiatique emblématique du parti.

Les figures locales de Ciudadanos ont également répondu favorablement à l’invitation du Real Madrid. Ignacio Aguado, élu à la Communauté de Madrid, figurait parmi la liste des invités. Toutefois, sa présence était doublement légitime. En plus du derby madrilène, Ignacio Aguado est également le référent Sport du parti Ciudadanos.

Real Madrid : aucun membre de Podemos n’a assisté à la rencontre

Evidemment, le nouveau parti centriste espagnol, arrivé en quatrième position lors des dernières législatives, n’était pas la seule formation politique représentée dans les travées de Santiago Bernabeu pour cette affiche au sommet. Antonio Miguel Carmona, ancien candidat PSOE à la mairie de Madrid, assistait également à la rencontre. Cristina Cifuentes, Présidente PP de la Communauté de Madrid, a également été aperçue à proximité de Florentino Perez.

Enfin, seul ombre au tableau pour le Real Madrid, aucun membre du parti Podemos n’a répondu à la sollicitation du club merengue. Ayant remporté les élections municipales en 2015 grâce à une coalition de gauche nommée Ahora Madrid, Manuela Carmena entretient plutôt des relations fraiches avec la direction du Real.

Cette dernière a notamment freiné le projet de refonte du stade Santiago Bernabeu, obligeant la direction du Real Madrid à revoir sa copie plusieurs fois avant d’obtenir un aval définitif. Une procédure qui a retardé l’avancement du projet, dont les travaux ne devraient pas démarrer avant l’été prochain. La stratégie de l’acoquinement politique ne fonctionne pas à tous les coups !

Source photo à la Une : Ecofoot.fr

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer