Economie

Le Real Madrid possède la plus forte valorisation sportive en 2015

Chaque année, le magazine américain Forbes édite son classement des plus fortes valorisations des clubs sportifs à travers le monde. Lors de son édition 2015, le Real Madrid conserve la tête de ce classement mais le club madrilène est de plus en plus menacé par les franchises américaines et certains clubs de Premier League. Explications…

Pour la troisième année consécutive, le Real Madrid est le club sportif possédant la plus forte valorisation au monde d’après le classement publié par le magazine Forbes qui vient d’éditer son édition 2015. Le club madrilène possède une valorisation estimée 3,26 milliards de dollars.

Pour atteindre une telle valorisation, le club de la capitale espagnole s’appuie sur d’incroyables revenus opérationnels estimés à 746 millions de dollars. Il s’agit tout simplement des revenus les plus importants pour un club sportif. Le mode de répartition des droits TV de Liga BBVA – qui changera à partir de la saison prochaine – et les revenus récupérés sur l’exploitation des droits commerciaux de joueurs tels que Cristiano Ronaldo et Gareth Bale contribuent lourdement à ce leadership. Il s’agit d’une véritable prouesse alors que le Real est nettement désavantagé lors de cette édition du classement par un affaiblissement de l’euro par rapport au dollar.

Néanmoins, à court terme, il sera difficile pour le Real de maintenir ce leadership. Le club madrilène doit tout d’abord affronter la concurrence des franchises américaines de NFL ou encore de NBA dont les droits TV ne cessent d’augmenter fortement au cours des dernières années. Ensuite, en Europe, les droits TV de la Premier League vont connaître une nette inflation à partir de la saison 2016-17. Enfin, le Real a essuyé un véritable coup d’arrêt dans la croissance envisagée de ses revenus avec l’annulation d’un permis de construire par la justice espagnole qui empêche pour le moment le club de réaliser les travaux de modernisation du stade Santiago Bernabeu.

7 clubs européens de football se classent dans le top 50

Bien évidemment, la hausse importante des droits TV de certaines compétitions US a fait reculer le poids du football européen dans le top 50 du classement Forbes. Derrière le Real Madrid, le FC Barcelone parvient également à se glisser dans le top 10 en occupant le 4ème rang. La valorisation du club catalan est estimée à 3,16 milliards de dollars. Et contrairement à son rival madrilène, les Blaugrana vont pouvoir enclencher les travaux de modernisation autour du Camp Nou permettant de créer une véritable zone d’activités autour du club.

Derrière les deux clubs ibériques, les formations de Premier League trustent les autres positions occupées par les clubs européens de football. Manchester United mène la danse du contingent britannique en occupant le 5ème rang Forbes avec une valorisation estimée à 3,1 milliards de dollars. Un chiffre exceptionnel obtenu sans participation à la Ligue des Champions. Une absence qui n’a pas réellement affecté la notoriété mondiale des Red Devils qui continuent à percevoir les plus importants revenus commerciaux de Premier League.

Manchester City a pris la deuxième place des clubs de Premier League avec une valorisation estimée à 1,39 milliard de dollars, permettant aux Citizen de se classer au 29ème rang général. Les Blues de Manchester devancent désormais les deux clubs londoniens de Chelsea (31ème avec une valorisation estimée à 1,37 milliard de dollars) et Arsenal (36ème avec une valorisation de 1,31 milliard de dollars). Grâce au nouvel accord de droits TV qui rentrera en vigueur en 2016-17, les clubs de Premier League sont amenés à grimper dans le classement avec l’apparition de nouvelles formations comme Liverpool FC ou encore Tottenham Hotspur.

manchester city valorisation forbes

Manchester City s’installe comme la deuxième puissance financière britannique d’après Forbes

Enfin, la Bundesliga est le dernier championnat représenté avec le Bayern Munich. Le club munichois parvient à se glisser au 11ème rang avec une valorisation de 2,35 milliards de dollars. Le modèle économique du club allemand s’articule autour de la propriété et de l’exploitation intensive de son stade. Néanmoins, le Bayern Munich pâtit de droits TV relativement faibles au sein du championnat de Bundesliga.

Avec une valorisation estimée à 634 M$, le PSG est encore loin d’atteindre le top 50 des clubs sportifs au sein du classement Forbes 2015…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer