Economie

Classement des recettes de billetterie de Ligue 2

Ecofoot réalise aujourd’hui le classement de Ligue 2 des recettes de billetterie de 2010/11 à partir du rapport des comptes publié par la LFP. Les écarts sont beaucoup moins importants qu’en Ligue 1 et la lutte fait rage entre les vingt protagonistes.

En lisant le classement, un premier élément saute aux yeux. Le classement des revenus ne suit pas vraiment le classement des affluences moyennes. Cela s’explique par l’écart de prix pratiqué par les différents clubs qui joue un rôle plus important que les affluences moyennes qui demeurent assez serrées.

Le Mans, qui possède la deuxième affluence moyenne, pointe en tête du classement des revenus avec plus d’1,6 million d’euros. Le club de la Sarthe justifie les tarifs élevés pratiqués par la livraison du nouveau stade qui propose un confort supplémentaire aux spectateurs. Le Stade de Reims, qui ne possède pourtant que la 6ème affluence moyenne, talonne les Manceaux avec un revenu supérieur à 1,5 millions d’euros. Les Rémois subtilisent la deuxième place à 2 000 euros près à l’US Boulogne qui se permet de pratiquer des tarifs importants en raison de la saison passée jouée en Ligue 1.

Le Mans est en tête du classement grâce à son nouveau stade le MMA Arena

L’Ouest domine le classement

Trois clubs de l’ouest occupent les cinq premières places du classement. Le FC Nantes, qui possède la meilleure affluence moyenne, occupe la 4ème place avec 1,4 millions d’euros de revenus. Angers, qui ne possède pourtant que la 10ème affluence moyenne, pointe au cinquième rang avec un revenu supérieur à 1,3 millions d’euros.

Nantes possède la meilleure affluence moyenne de Ligue 2 en 2010/11

Aux trois derniers rangs, nous retrouvons tout d’abord le club breton de Vannes OC. Vannes possède également la 18ème affluence moyenne. Cela s’explique par les mauvais résultats sportifs du club breton qui descendra à l’issue de la saison. Clermont, malgré de bons résultats sportifs, est avant dernier avec seulement 342 000 euros de recettes. Clermont possède également la 17ème affluence moyenne. Le club auvergnat souffre des bonnes performances du club local de rugby. Enfin, le club d’Istres est bon dernier en affluence moyenne et en revenus. Avec seulement 1874 spectateurs de moyenne, le club Provençal n’enregistre que 282 000 euros de recettes. Le stade Parsemain sonne très souvent creux.

[table id =17 /]

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer