Economie

La LFP remet en cause un mécanisme de solidarité

contestation ucpf lfp

Lors du conseil d’administration de la LFP qui s’est tenu hier, les membres du CA ont décidé de revoir le mode de répartition des dotations versées par l’UEFA concernant les clubs non-qualifiés pour les compétitions européennes. Explications…

Est-ce un nouveau coup bas réalisé par les clubs de Ligue 1 et cautionné par Frédéric Thiriez à l’égard des formations de Ligue 2 ? D’après les informations révélées dans l’édition du jour du quotidien L’Equipe, le conseil d’administration de la LFP a décidé de revoir la répartition des dotations octroyées par l’UEFA au titre de la solidarité.

Lors des saisons précédentes, cette rétribution était accordée en fonction du classement des centres de formation. Tous les clubs professionnels, bénéficiant d’un centre de formation et ne participant pas à une compétition européenne avaient alors droit à une dotation. D’après les calculs en vigueur, les clubs de Ligue 2 auraient dû alors se partager une enveloppe de 4,5 M€ sur les 10,1 M€ versés par l’UEFA à la LFP.

Néanmoins, le conseil d’administration de la Ligue a décidé subitement de changer les règles. Désormais, les clubs de Ligue 2 n’auront vraisemblablement plus accès à cette dotation. « C’est très désagréable, limite scandaleux. Ces sommes étaient attendues par les clubs » a alors réagi Claude Michy, président de Clermont Foot et représentant de la L2 au conseil d’administration.

Du côté de l’UCPF – syndicat représentant désormais 20 clubs de L2, 3 clubs de National et l’EA Guingamp – on s’indigne également de cette décision prise par surprise sans concertation au préalable. Selon le syndicat, cet acte menace clairement la formation au sein du football professionnel français.

« Le Conseil d’Administration de la LFP a procédé hier, 17 décembre, à la répartition des sommes versées par l’UEFA au titre de la solidarité pour la saison 2014-2015 en remettant en cause le  principe jusqu’ici en vigueur de redistribution entre tous les clubs de Ligue 1 et Ligue 2, en fonction du classement de leur centre de formation. Cette somme de 10,1 M€ ne sera ainsi attribuée  qu’à des clubs de Ligue 1 : ceux non qualifiés pour la Ligue des Champions et les trois clubs de Ligue 2, membres de Première Ligue, promus à l’issue de la saison 2014-2015. En procédant de la sorte, la LFP remet en cause de manière brutale un dispositif déjà ancien et consensuel. Elle pénalise gravement les clubs qui ont tous présenté à la DNCG des budgets prévisionnels intégrant une aide UEFA dont rien ne laissait supposer qu’elle puisse être supprimée soudainement en cours de saison sans le moindre délai de prévenance. Surtout, elle porte un très mauvais coup à la formation française qui constitue un des atouts majeurs de notre football justifiant le soutien des collectivités territoriales » indique ainsi l’UCPF dans un communiqué.

Le syndicat n’hésite pas également à tacler sévèrement Frédéric Thiriez, pointant du doigt son attitude lors des décisions prises par une minorité de dirigeants de Ligue 1. « Une nouvelle fois le Président de la LFP a choisi lui une autre voie, celle de la division confirmant ainsi qu’il n’est plus le représentant de tout le football professionnel » peut-on ainsi lire en conclusion du communiqué.

Cette nouvelle décision devrait relancer la guerre ouverte entre les dirigeants de clubs de Ligue 1 et de Ligue 2. Elle devrait également renforcer les présidents de L2 dans leur volonté de réaliser un putsch afin de renverser Frédéric Thiriez dès le mois de février prochain.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer