Droits TV

La rentabilité de BeInSport

La nouvelle chaine du groupe qatari Al-Jazira, BeInSport, cherche à acquérir des droits TV sans tenir compte des dépenses. Mais la rentabilité de cette nouvelle chaine pose question. Les dirigeants qataris cherchent-ils à obtenir un retour sur investissement sur le long terme ou dépensent-ils sans tenir compte d’un quelconque bénéfice ? Eléments de réponse…

BeInSport a obtenu les droits de la Ligue 1 en début d’année contre une somme de 150 millions d’euros par an. Grâce à l’acquisition de ces lots au détriment de Canal Plus, BeInSport diffuse aujourd’hui 80% de la Ligue 1. Avec un soupçon de jalousie, Cyril Linette, patron des sports de Canal Plus, soulevait déjà à l’époque la question de la rentabilité du groupe qatari. Il n’a pas souhaité se livrer à une surenchère pour obtenir l’exclusivité sur la Ligue 1.

Mais Al-Jazira ne s’est pas arrêté en route. Après la Ligue 1, le groupe s’est attaqué aux droits TV concernant la Ligue des Champions. Il a récupéré le lot de Canal Plus contre un chèque de 60 millions d’euros. La chaine qatarie a également récupéré l’intégralité du championnat espagnol et des droits concernant le championnat allemand. Pour compléter sa grille, BeInSport a aussi acquis des droits sur le tennis ou encore le handball masculin et féminin.


BeInSport compte récupérer d’autres sports

Mais le groupe compte encore investir dans le football et d’autres sports. Pour 2013, il espère rafler les droits du championnat d’Angleterre à Canal Plus. Le cyclisme et particulièrement le Tour de France est un événement qui intéresse la chaine payante. BeInSport compte également répondre au prochain appel d’offres sur la Formule 1. Mais la chaine souffrira de la concurrence de TF1 qui ne veut pas perdre l’un de ses derniers programmes sportifs et de… Canal Plus qui souhaite diffuser la discipline sur Sport +.

Tous ces événements sportifs sont actuellement disponibles contre la modique somme de 11 euros par mois. Grâce à ce montant, le téléspectateur bénéficie des deux chaines du groupe avec en complément BeInSport Max permettant de diffuser plusieurs événements en simultané comme les journées de championnat de Ligue 1. Et contrairement à l’offre Canal Plus, elle est sans engagement.


Natixis prévoit un déficit de 1,4 milliard d’euros en 4 ans…

La banque d’investissement Natixis prévoit un déficit abyssal de la chaine sur les quatre prochains exercices. Au total, c’est un déficit de plus d’un milliard d’euros que devrait enregistrer le groupe qatari. Pour atteindre la rentabilité, Natixis estime que la chaine doit recueillir au minimum 5 millions d’abonnés. Et cela ne sera pas le cas dans quatre ans étant donné la croissance actuelle lors de cette phase de lancement.

Charles Bietry, président de BeInSport a réagi à cette estimation. Il indique que la chaine sera rentable à partir de 4 millions d’abonnés. Et il compte atteindre ce seuil de rentabilité avant quatre ans. C’est l’objectif général du groupe.

Charles Bietry

Charles Bietry situe le seuil de rentabilité de la chaine autour de 4 millions d’abonnés.

Actuellement, BeInSport compte 600 000 abonnés. Ce chiffre est en avance sur les prédictions effectuées par les dirigeants de la chaine. Mais avec ce nombre d’abonnés, le groupe ne rentre que 80 millions d’euros par an. Cela suffit uniquement à payer la moitié des droits TV de la Ligue 1. Il faudra pour BeInSport s’appuyer sur une grosse campagne de recrutement de nouveaux abonnés couplée à des revenus importants issus de la publicité.

Mais les dirigeants de BeInSport sont confiants en l’avenir…

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer