Droits TV

Quelle est la répartition des droits TV de Ligue 1 à l’issue de la saison 2014-15 ?

A l’issue de son conseil d’administration, la LFP a officialisé la répartition des droits TV de Ligue 1 pour l’exercice 2014-15. Si le PSG se classe en tête, le reste du classement ne suit pas forcément la logique sportive de la dernière saison écoulée. Explications…

A l’issue de cette saison 2014-15, les clubs de Ligue 1 ont partagé des recettes télévisuelles à hauteur de 467,9 M€, soit une somme inférieure de 20 M€ par rapport à l’exercice 2013-14. Cet écart s’explique par l’arrangement trouvé avec BeIN Sports, qui avait accepté de payer ses lots plus cher lors des deux premières saisons concernant la période 2012-16 afin de compenser une baisse des recettes télévisuelles.

Les sommes distribuées aux vingt clubs de Ligue 1 ont été réparties selon cinq critères. Le plus important d’entre eux en termes de distribution est la part fixe reversée à tous les clubs car elle représente 28% de la somme globale. Chaque club a ainsi reçu 6 547 790 € pour sa participation au championnat de Ligue 1 2014-15.

Derrière la part fixe, le critère notoriété représente 25% de la somme globale. Si nous exceptons les clubs relégués, il s’agit du critère qui conditionne également les plus grosses disparités au sein du classement. Ce critère se base sur le nombre de diffusions TV premiums obtenus par chacun des clubs sur les 5 dernières saisons révolues. La saison 2014-15 n’est donc pas comptabilisée dans le calcul de la répartition actuelle. Une pondération plus élevée est accordée aux matchs choisis en choix 1 et 2 par rapport aux choix 3 et 4.

Le classement de la saison écoulée conditionne 23% de la distribution de la somme globale. Les sommes sont réparties en fonction du classement lors de la saison 2014-15. Les clubs relégués ne perçoivent pas d’argent concernant ce critère. La licence club – critère qui devrait évoluer à l’avenir – représente 19% de la distribution. Tous les clubs de Ligue 1 sont parvenus à l’obtenir et ont donc reçu la somme de 4 365 193 €. Enfin, le classement sportif lors des 5 saisons révolues conditionne 5% de la redistribution.

Abonnement Ecofoot Premium – S’abonner à notre version premium, c’est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot
  • Bénéficier de nos meilleurs contenus au format magazine
  • Soutenir le développement d’un média que vous appréciez




  • Le PSG augmente ses recettes télévisuelles

    Alors que la somme globale redistribuée a diminué, le PSG est tout de même parvenu à accroître ses recettes télévisuelles par rapport à la saison dernière. Pour son titre de champion, le club parisien a perçu 45,5 M€ lors de la saison 2014-15 contre 44,1 M€ en 2013-14. L’appréciation des critères de notoriété et des résultats sportifs lors des 5 dernières années permettent au PSG d’obtenir cette croissance.

    droits tv ligue 1 2014-15

    Le PSG devance l’OM au classement des droits TV de L1 lors de cette saison 2014-15

    Alors que l’OL a terminé la saison au 2ème rang, l’OM parvient à enregistrer le 2ème revenu télévisuel de Ligue 1 avec des recettes à hauteur de 42 800 306 €. Si le club marseillais n’a terminé qu’au 4ème rang du championnat, il bénéficie du meilleur critère de notoriété ce qui lui permet d’encaisser une somme supérieure à 19 M€ sur ce critère. Malgré le meilleur classement de L1 obtenu sur les 5 dernières saisons révolues, l’OL enregistre au final une dotation télévisuelle de l’ordre de 41,9 M€.

    De son côté, l’AS Monaco n’enregistre que le 7ème revenu télévisuel de Ligue 1 avec une somme de 26,5 M€ alors que le club de la Principauté est parvenu à grimper sur le podium du championnat. Les années de Ligue 2 du club qui sont toujours pris en compte concernant les critères notoriété et résultats sportifs impactent fortement les recettes TV de la formation monégasque. Heureusement, l’ASM se rattrapera avec les lucratifs revenus de la C1 (autour de 47,5 M€) qui lui permettront d’équilibrer son bilan financier.

    Enfin, le FC Metz termine à la dernière place de la redistribution télévisuelle avec une somme de 11,9 M€. Grâce au critère notoriété, le RC Lens parvient à se hisser au 18ème rang  avec 13,5 M€. A noter que cette redistribution pourrait légèrement évoluer concernant les clubs du FC Nantes, Stade de Reims, SC Bastia et SM Caen. La direction des Canaris mène actuellement un recours judiciaire à l’encontre de la décision prise par la Commission des Compétitions de la LFP du 12 février 2014 au sujet du retrait des 3 points sur tapis vert à cause de l’affaire Touré. Le verdict pourrait modifier le classement de la saison 2013-14 et ainsi, avoir un impact sur la répartition 2014-15 concernant le critère du classement sportif lors des 5 dernières saisons révolues. Affaire à suivre…

    Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

    Articles populaires

    To Top

    Send this to a friend

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer