Droits TV

Quelle est la répartition des droits TV de Ligue 2 pour la saison 2014-15 ?

A l’issue du conseil d’administration de la LFP qui s’est tenue hier matin, la LFP a validé le tableau de redistribution des droits audiovisuels concernant les clubs de Ligue 2. Par rapport à la Ligue 1, la part fixe de la redistribution est beaucoup plus importante ce qui nivelle les écarts entre les différentes formations de L2. Explications…

La LFP a redistribué une enveloppe de 85,9 M€ de droits TV aux vingt clubs de Ligue 2 pour leur participation au championnat 2014-15. Il s’agit d’une somme inférieure à 2,4 M€ par rapport à la saison 2013-14. Une nouvelle fois, l’ajustement du montant versé par BeIN Sports pour la seconde partie de la période 2012-16 explique cet écart.

A l’image de la Ligue 1, cinq critères ont été retenus pour réaliser cette répartition des droits TV. Néanmoins, la part fixe redistribuée aux clubs de Ligue 2 possède une pondération bien plus importante : elle représente 65% des revenus TV partagés entre les différentes formations. Chaque club a ainsi reçu près de 2,8 M€ pour sa participation à l’édition 2014-15 du championnat. La licence club, obtenue par toutes les formations, représente 20% des ressources télévisuelles de l’antichambre de la Ligue 1.

Ensuite, les trois autres critères variables possèdent un poids de 5% chacun. Ainsi, le classement final à l’issue de la saison 2014-15 a une pondération similaire au critère formation ou encore à la notoriété. Concernant ce dernier paramètre, il prend seulement en compte les diffusions TV premiums de la saison écoulée et non les 5 saisons précédentes révolues comme c’est le cas en Ligue 1.

L’ESTAC domine le classement

Promu en Ligue 1 en remportant brillamment le titre de champion de Ligue 2, l’ES Troyes AC empoche également les plus fortes recettes télévisuelles avec une somme à hauteur de 5,180 M€. Le club aubois est le seul à parvenir à dépasser la barre des 5 M€. En plus de son titre, la formation entrainée par Jean-Marc Furlan se classe au 2ème rang concernant le critère de notoriété et au 6ème rang au sujet des centres de formation.

Si le leader du classement des recettes TV suit la logique sportive, ce n’est pas le cas concernant les poursuivants. Le Stade Brestois, qui a achevé l’exercice au 6ème rang, est parvenu à enregistrer le 2ème revenu télévisuel du championnat avec un montant de l’ordre de 4,8 M€. Le club breton a profité de sa position sur le podium du championnat pendant une bonne partie de la saison pour bénéficier de nombreuses retransmissions en premium. L’équipe pointe en tête concernant le critère de la notoriété, devançant même l’ESTAC. Derrière Brest, l’ASNL occupe le 3ème rang avec 4,750 M€ de recettes TV enregistrées. A l’image des Bretons, le club lorrain a surfé sur son rôle d’outsider pour la montée tout au long de la saison pour bénéficier de nombreuses retransmissions TV en premium.

stade brestois droits tv l2 2014-15

Le Stade Brestois occupe la première place de L2 concernant le critère notoriété sur la saison 2014-15

A l’inverse, le GFC Ajaccio pointe seulement au 10ème rang du classement des recettes télévisuelles alors que le club corse a accroché la 2ème place du classement. La formation ajaccienne a souffert de l’absence de centre de formation agréé qui lui empêche de recevoir une rémunération concernant un des trois critères variables. Concernant la notoriété, le club n’a également pas récolté une somme conforme à sa saison sportive : le GFC Ajaccio a été assez peu télévisé en premium malgré son excellent parcours sportif.

Enfin, l’AC Arles-Avignon occupe la dernière place du classement avec une somme de 3,685 M€. Le club provençal a souffert de sa mauvaise saison qui a conduit le club à une relégation en National. En plus de l’absence de centre de formation agréé, l’ACAA n’a également pas perçu d’argent concernant le critère notoriété. Le club occupe ainsi le dernier rang sur les trois critères variables de la redistribution télévisuelle de Ligue 2.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez5
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer