Droits TV

Quelle est la répartition des droits TV de Premier League ?

Le championnat de Premier League perçoit les montants de droits TV les plus importants des championnats majeurs européens grâce à la surenchère livrée par les opérateurs locaux et la notoriété du championnat à l’international. Comment la Premier League redistribue-t-elle cette manne financière que représentent les droits TV ? Découvrez les détails de la répartition sur Ecofoot.

A l’issue de la saison 2013-14, les différents clubs de Premier League ont perçu concrètement les effets de l’inflation des droits TV domestiques. En effet, les vingt formations se sont réparties plus de 1,5 milliard de livres, un montant record pour des droits TV sportifs en Europe.

Cette somme est la résultante du dernier appel d’offres mené par la direction de la Premier League au sujet des droits TV de la compétition sur la période 2013-16. A l’issue d’une bataille acharnée, British Telecom et Sky se sont partagés l’ensemble des lots contre une somme supérieure à 3 milliards de livres sur la période. La Premier League profite également d’une hausse des droits TV internationaux, atteignant 2,3 milliards de livres sur la même période.

Quels sont les critères retenus pour distribuer les droits TV de la Premier League ?

Trois critères ont été retenus pour la redistribution des droits TV de la Premier League à l’ensemble des participants. Le premier critère, appelé « equal share » constitue une dotation similaire à l’ensemble des clubs et servant à récompenser leur participation au championnat. Le deuxième critère retenu concerne le classement sportif sur la saison en cours. Enfin, le dernier critère retenu, intitulé « facility fees » est déterminé en fonction des diffusions TV en prime time sur les deux opérateurs retransmettant le championnat.

Contrairement à de nombreux championnats européens, la Premier League possède un modèle de redistribution des droits TV très égalitaire. En effet, le critère « equal share » représente 67% de la redistribution totale des droits TV du championnat. Ainsi, chaque formation a perçu plus de 52 millions de livres pour sa participation au championnat ! Ce pourcentage constitue un cas unique en Europe. Par exemple, en Italie, le même critère ne représente que 40% de la redistribution des droits TV de Serie A.

Abonnement Ecofoot Premium – S’abonner à notre version premium, c’est :

  • Accéder en avant-première, sans publicité, au format magazine et en version enrichie à nos meilleures interviews
  • Bénéficier de certaines exclusivités
  • Soutenir le développement d’un média que vous appréciez




  • répartition droits TV Premier League

    Ainsi, la surreprésentation du critère « equal share » gomme partiellement les disparités de revenus entre les différentes formations. Le club de Liverpool FC (leader du classement des droits TV) a perçu un revenu seulement 1,5 fois supérieur à celui de Cardiff City (dernier du classement). En Ligue 1, le même ratio est de 2,9. Les deux critères soumis à des revenus variables (facility fees et classement sportif) représentent 17% chacun de la redistribution totale des droits TV.

    Liverpool FC domine le classement des droits TV

    Malgré un critère « facility fees » qui ne représente que 17% de la redistribution totale, il permet tout de même d’engendrer une redistribution qui n’est pas toujours conforme aux résultats sportifs. Ainsi Liverpool FC, seulement deuxième de Premier League à l’issue de la saison, est parvenue à subtiliser la tête du classement des redistributions TV avec un revenu de 97,5 M£. Manchester City, champion en titre, ne figure qu’au deuxième rang avec un revenu de 96,5 M£.

    La différence entre les deux clubs a été réalisée au niveau du critère « facility fees ». En effet, sur ce critère, Manchester City n’a perçu que 19,7 M£ contre 21,9 M£ pour Liverpool FC (leader sur ce critère). Cette hausse de revenus est due à une diffusion importante des Reds sur les deux opérateurs TV : le club de Steven Gerrard a été diffusé 28 fois (record de Premier League) contre seulement 25 fois pour Manchester City. Cette diffusion importante s’explique par les audiences moyennes réalisées par Liverpool : les Reds ont réuni en moyenne 1,3 millions de téléspectateurs (2ème audience moyenne du pays derrière Manchester United) alors que City n’a réuni en moyenne que 1,132 millions de téléspectateurs (5ème audience moyenne du pays).

    classement droits TV Premier League

    Si le modèle vertueux de redistribution des droits TV est salué par de nombreuses ligues européennes ; le montant global des droits TV subit en revanche quelques critiques à l’échelon national. En effet, Greg Dyke, patron de la FA, met régulièrement en cause les revenus trop importants générés par les clubs de Premier League qui préfèrent ainsi dépenser leur argent dans des transferts onéreux au lieu de l’investir dans la formation. Un argument qui n’est pas très écouté du côté des dirigeants des clubs de Premier League…

    [table id=115 /]

    Google Plus

    Articles populaires

    To Top

    Send this to a friend

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer